20/03/2014 : Communiqué de presse - Euromed Audiovisuel publie un rapport sur le cinéma et l'audiovisuel en Jordanie

Le programme Euromed Audiovisuel III de l'Union européenne et l'Observatoire européen de l'audiovisuel publient un rapport sur le cinéma et l'audiovisuel en Jordanie. Après trois rapports sur l'Égypte, le Maroc et le Liban, ce rapport est le quatrième d'une série de monographies réalisées dans le cadre du projet de collecte de données sur le secteur audiovisuel et cinématographique dans les 9 pays partenaires du programme.

A l'instar des rapports précédents, cette monographie fournit une synthèse complète des différents aspects économiques du secteur audiovisuel en Jordanie (cinéma, télévision, services à la demande), tout en proposant une description du cadre institutionnel et réglementaire et du développement des infrastructures de télécommunication (TNT, télévision par ADSL, réseaux large bande, téléphonie mobile). En outre, le rapport présente les données disponibles sur les différents aspects du marché cinématographique (production, distribution et exploitation, coproduction, box office 2012 et entrées des films jordaniens en Europe (1996 - 2012). Il se nourrit des informations collectées auprès des organismes publics, des organisations professionnelles, des sources d'information privées et des informations publiées dans la presse.

En voici certaines des principales constatations :

  • Plus de 4 millions de foyers TV, 38 chaînes satellitaires et un taux de pénétration télévisuelle par câble et satellite estimé à 98.1%
  • Un total de 17 long métrages et de 6 documentaires ont été produits entre 2007 et 2012. Bien que cette production demeure peu élevée, un bon nombre de ces films ont été primés dans des festivals régionaux et internationaux.
  • Avec 53 salles de cinéma, le marché jordanien a réalisé en 2012, un nombre d'entrées estimé à 1.018.635 et un BOG de 7.686.832 JOD.

 

L'industrie cinématographique en Jordanie, ses réalités et ses horizons est analysée à la lumière des mesures publiques récemment entreprises, du rôle joué par la Royal Film Commission RFC, et des initiatives individuelles de valeur visant à faire du Royaume une nouvelle plate-forme de cinéma dans la région. Les services audiovisuels à la demande en ligne et l'usage des medias sociaux en Jordanie et dans les pays arabes sont également analysés.

Le rapport vise ainsi à fournir des données fiables aux décideurs concernés pour qu'ils puissent mettre en oeuvre de nouvelles politiques et promouvoir des investissements sûrs dans le pays.

Le rapport sur le secteur audiovisuel et cinématographique en Jordanie, ainsi que les trois autres rapports sur le secteur audiovisuel et cinématographique en Égypte, au Maroc et au Liban peuvent être téléchargés en français, en anglais et en arabe sur les sites internet de  :

  • l'Observatoire européen de l'audiovisuel (ici),
  • Euromed Audiovisual (ici).
Euromed Audiovisual III

Le projet de collecte de données n'est que l'un des nombreux projets du programme d'Euromed Audiovisuel III qui vise à renforcer les secteurs du cinéma et de l'audiovisuel dans la région du Sud de la Méditerranée. Le programme met aussi l'accent sur des domaines clés tels que la formation, la coproduction, la production et la distribution, et actualise régulièrement une base de données juridique sur les lois relatives au droit d'auteur et les accords de coproduction dans chacun des pays partenaires.

Le programme a aussi publié un catalogue du film sud Méditerranéen, qui stimulera la promotion du cinéma de la région. Le catalogue contient des informations sur 130 films documentaires et de fiction produits dans la région entre 2011 et 2013, dont 6 films de fiction et 4 documentaires jordaniens.

Pour télécharger le catalogue du film sud Méditerranéen, veuillez cliquer ici.

 

[Version PDF]


L'Observatoire européen de l'audiovisuel

Institué en décembre 1992, l'Observatoire européen de l'audiovisuel a pour objectif de collecter et de diffuser les informations relatives à l'audiovisuel en Europe. L'Observatoire est un organisme de service public européen, composé de 40 Etats membres et de l'Union européenne, représentée par la Commission européenne. Il exerce son activité dans le cadre juridique du Conseil de l'Europe et travaille en collaboration avec un certain nombre d'organismes partenaires et professionnels du secteur audiovisuel, ainsi qu'avec un réseau de correspondants. Outre ses contributions aux conférences, ses principales activités consistent en la publication d'un annuaire, de rapports et de bulletins d'information, la compilation de bases de données et la fourniture d'informations grâce au s
ite Internet de l'Observatoire. http://www.obs.coe.int