Cadre juridique (UE)

IRIS Plus 2007-4: La protection de la dignité humaine dans le secteur européen de l'audiovisuel

Auteur: Tarlach McGonagle, Institut du droit de l'information (IViR), Université d'Amsterdam

Publié: 01/06/2007

Les services de médias audiovisuels sont soumis à de nombreux instruments juridiques internationaux et nationaux, à des bonnes pratiques, ainsi qu'à des normes issues de la jurisprudence. Ces règles concernent souvent une large palette d'activités et seules quelques unes d'entre elles portent spécifiquement sur les médias. Elles n'en jouent pas moins un rôle important dans le secteur de l'audiovisuel. En l'espèce, nous nous penchons sur la dignité humaine, un "droit de l'homme" exerçant une forte influence sur les médias. En renversant cette logique, on pourrait souligner que les médias peuvent eux aussi avoir un impact considérable sur la dignité de la personne.

Si le concept d'un autre droit de l'homme, à savoir le droit à l'information et la liberté d'expression, a déjà fait l'objet de publications IRIS, nous avons publié beaucoup moins d'informations sur la dignité humaine. Comment l'expliquer ? C'est peut-être parce que l'essence de ce concept est plus difficile encore à saisir que celle du droit à l'information et de la liberté d'expression. Pour remédier à cet état de fait, cet IRIS plus se penche sur les racines juridiques et les principales composantes de la dignité de la personne, considérée comme une norme importante pour les services de médias audiovisuels.

pdf