Presse

Espace presse

Nos communiqués de presse sont destinés aux journalistes européens et internationaux. Ces communiqués de presse publiés régulièrement rendent compte de faits, de chiffres et d'analyses de nos dernières publications ou conférences ; ils sont disponibles en anglais, français et allemand. Nous proposons également gratuitement des copies de nos publications aux journalistes qui citent notre travail dans leurs articles ou rendent compte de nos publications.

Nos experts et analystes sont régulièrement sollicités pour répondre aux questions des journalistes et participer à des émissions de radio et de télévision. Nous sommes très heureux de nous prêter à cet exercice lorsque la production de nos publications nous le permet.

Si vous souhaitez rejoindre notre réseau unique de journalistes assurant la couverture du secteur audiovisuel ou tout simplement recevoir nos communiqués de presse pour votre information, veuillez adresser un courrier électronique à la Responsable Presse de l'Observatoire (voir les détails sur la droite). Nous serons heureux de répondre à vos demandes d'information.

Nos communiqués de presse


« Retour

PR new VOD study

14/06/2017 : Communiqué de presse - Le Royaume-Uni fournit la majeure partie des programmes de télévision originaires de l’UE disponible sur Netflix et iTunes, suivi par la France et l’Allemagne

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie une nouvelle étude sur la VOD !

A. Les programmes de télévision dans les catalogues de Netflix et iTunes d’Apple

  • Dans les catalogues de Netflix, les programme de télévision de l’UE-28 provient principalement du Royaume-Uni (160 titres, soit 44 % du nombre total de titres TV de l’UE-28 disponibles dans les 8 catalogues Netflix étudiés), de France (72 titres - 20 %) et d’Allemagne (52 titres - 14 %). Ensemble, ces trois pays produisent 78 % des titres TV de l’UE-28 dans les 8 catalogues étudiés.
  • Pour iTunes, ces 3 pays produisent 91,5 % de l’ensemble des titres de l’UE dans les 3 catalogues iTunes étudiés, avec 52 % pour les titres TV produits au R.-U. (884 titres), 22 % pour les titres produits en Allemagne (365 titres) et 17 % pour les titres français (297 titres).

Catalogue paneuropéen de Netflix et iTunes – Part du contenu télévisuel originaire de l’UE-28

Ces chiffres sont tirés d’un rapport de l’Observatoire européen de l’audiovisuel consacré à l’origine des films et du contenu télévisuel dans les catalogues de VOD dans l’UE ainsi qu’à la visibilité des films. Téléchargez-le gratuitement ici.

Les différences entre catalogues sont plus visibles lorsque le contenu national est pris en compte : la part de programmes de télévision nationaux est beaucoup plus élevée sur iTunes que sur Netflix. L’utilisation de la plateforme iTunes par les chaînes de télévision et les détenteurs de droits pour monétiser leur contenu télévisuel pourrait expliquer ce contraste, ainsi que la différence de modèle économique. Netflix doit « acheter » les droits pour chaque programme de télévision, contrairement à iTunes qui fonctionne selon un système de partage de revenus et peut ainsi proposer un volume plus important.

En ce qui concerne les programmes de télévision US, les parts des deux services sont beaucoup plus proches : Netflix et iTunes proposent respectivement 48 % et 42 % de programmes audiovisuels US lorsque les titres sont comptabilisés, 56 % et 50 % lorsque les saisons sont prises en compte et 60 % et 55 % lorsque les épisodes sont comptés. Ceci est dû au fait que les séries télévisées US comptent plus d’épisodes que les séries européennes.

Catalogue TV paneuropéen Netflix – Pourcentage de titres uniques et cumulés

Catalogue paneuropéen iTunes – Pourcentage de titres uniques et cumulés

B. Les genres à succès sur Netflix et iTunes d’Apple

Les genres qui semblent fonctionner le mieux (c'est-à-dire ceux ayant la plus forte circulation sur ces deux services) pour les programmes de télévision de l’UE sont les séries d’animation pour la jeunesse (l’allemande Die Schule der kleinen Mouk Vampire, la française Moulk, l’espagnole Suckers, l’italienne PopPixie ou la finlandaise Angry Birds) et les séries télévisées scénarisées policières et dramatiques (telles que les séries policières britanniques Luther et Peaky Blinders, la suédoise The Killing ou la française Au service de la France). Les documentaires télévisés sont un autre genre de programmes de télévision bien représentés dans les classements (par exemple, Africa de la BBC, le français Vu du Ciel ou l’allemand Gehemnisse des Zweiten Weltkriegs). Les données présentées dans ce rapport gratuit montrent que les programmes de télévision britanniques, français, danois et suédois sont ceux qui circulent le plus dans l’UE.

C. Méthodologie

Le nombre de programmes de télévision sur Netflix et iTunes est mesuré de 3 façons : par titre, par saison et par épisode. En ce qui concerne le contenu télévisuel de l’UE-28, le choix de l'indicateur est important pour mesurer la part des programmes de télévision européens. Ainsi, par titre, le contenu originaire de l’UE proposé dans 8 catalogues de Netflix varie entre 39 % en Allemagne et 27 % au Danemark. Par saison, le contenu originaire de l’UE varie entre 34 % au Royaume-Uni et 24 % aux Pays-Bas. Par épisode, la part diminue, allant de 26 % en Allemagne à 17 % au Danemark. Pour les trois catalogues nationaux d’iTunes, la part varie entre 52 % en Allemagne et 43 % au Royaume-Uni lorsque les titres sont pris en compte. Lorsque les saisons sont prises en compte, la plage de pourcentage tombe entre 41 % en France et 39 % au Royaume-Uni. Lorsque les épisodes sont pris en compte, la part chute entre 35 % en France et 28 % en Allemagne.

Les programmes de télévision proposés dans les catalogues étudiés est en grande partie constitué de séries télévisées scénarisées, mais pas uniquement. Pour le contenu télévisuel européen, plusieurs documentaires télévisés, séries télévisées d’animation pour la jeunesse, films de fiction télévisés et mini-séries télévisées sont également proposés. Pour le contenu US, les émissions de télévision non scénarisées (émissions de téléréalité) ne sont pas rares dans les catalogues d’iTunes.

Ce rapport analyse les 8 catalogues nationaux de Netflix en Autriche, au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suède et au Royaume-Uni. ITunes n’offre du contenu télévisuel que dans trois pays de l’UE, la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni, qui sont également inclus dans le rapport.