Saut au contenu

Événements

Agenda des conférences et ateliers


 

L'Observatoire européen de l'audiovisuel présente une grande partie de ses travaux lors de conférences et d'ateliers à travers le monde. Nos experts et analystes sont régulièrement invités à participer à des événements dans le domaine audiovisuel. Chaque année, l’Observatoire organise pour son compte au moins trois événements, à savoir :

  • le plus grand événement public sur le cinéma du Marché du film à Cannes (en mai) ;
  • une conférence dans le pays assurant la présidence tournante de l’Observatoire (en juin) ;
  • un événement à Bruxelles dédié aux représentants et décisionnaires européens, aux membres de la presse et de la sphère académique (en automne).

Nous annonçons les manifestations de l’Observatoire et les événements auxquels nous participons sur cette page de notre site internet ainsi que sur nos différentes plateformes web 2.0.

événements 2021 événements 2021
 
— 5 résultats par page
Résultats 1 - 5 sur 6 résultats
Films de nos dernières conférences Films de nos dernières conférences

Assessing and labelling the nationality of European audioviual works, 2020

Gilles Fontaine présente son analyse économique lors de notre webinar en novembre 2020

Maja Cappello présente son analyse juridique lors de notre webinar en novembre 2020.

 

Voir également Voir également
Dernières actualités Dernières actualités
Retour

Le budget moyen des longs métrages européens en 2018 était de 1,93 million d'euros

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport gratuit sur le financement des films de fiction européens sortis en 2018
Strasbourg, France 18 février 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le budget moyen des longs métrages européens en 2018 était de 1,93 million d'euros

Téléchargez 'Fiction film financing in Europe - 2020 Edition' ici 

Ce nouveau rapport établit que :

  • le budget médian d'un film de fiction européen sorti en salle en 2018 s'élevait à 1,93 million d'euros ;
  • les deux principales sources de financement étaient sans conteste les subventions publiques directes et les investissements des radiodiffuseurs, soit respectivement 26 % et 21 % du financement global ;
  • la part des subventions publiques directes dans le financement du cinéma diminuait proportionnellement à l'augmentation de la taille du marché et du volume du budget.

Établi sur la base de l'analyse du budget réel de 568 films de fiction européens sortis en 2018, ce rapport offre probablement le plus vaste échantillon de données paneuropéennes disponibles à ce jour sur le financement des films de fiction européens. Cette publication est le fruit d'un vaste projet de collaboration entre l'Observatoire européen de l'audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l'Europe à Strasbourg, et l’European Film Agency Research Network (réseau européen de responsables de recherche et de statistiques d'agences nationales et européennes du film - EFARN). Elle a été rédigée par Martin Kanzler, responsable adjoint au département Informations sur les marchés de l'Observatoire.

Ce rapport vise à fournir des données annuelles concrètes sur les modalités de financement des films de fiction européens. Il présente une vue d'ensemble, à l’échelle paneuropéenne, et complète les travaux effectués au niveau national. Il fournit des informations factuelles uniques sur de multiples axes de recherche, depuis la quantification du budget moyen des films de fiction européens en salle jusqu’à l'importance des sources de financement individuelles.

Budgets des fictions distribuées en salles en Europe

L'échantillon de données étudié suggère que le budget moyen d'un film de fiction européen sorti en salle en 2018 représentait 3,16 millions d'euros, alors que le budget médian de l'échantillon s'élevait à 1,93 million d'euros. Cependant, le budget moyen variait largement d'un pays à l'autre. Sans surprise, on notera que le budget moyen était plus élevé sur les grands marchés et plus modeste dans les pays ayant un moindre potentiel de recettes en salle, car l'exploitation sur les marchés nationaux restait essentielle pour la plupart des films. Le budget médian d'un film de fiction européen provenant de France, d'Allemagne, d'Italie ou du Royaume-Uni (les grands marchés inclus dans l'échantillon étudié) s'élevait à 2,8 millions d'euros en 2018, contre 1,7 million d'euros pour les films de fiction produits sur un marché européen de taille moyenne et 1,2 million d'euros pour les films de fiction provenant de petits marchés.

Structures de financement des films de fiction distribués en salle en Europe

En 2018, le financement des films de fiction européens distribués en salle reposait encore essentiellement sur cinq ressources : les subventions publiques directes, les investissements des radiodiffuseurs, les investissements des producteurs, les préventes et les incitations fiscales. Les deux principales sources de financement étaient sans conteste les subventions publiques directes et les investissements des radiodiffuseurs, soit respectivement 26 % et 21 % du financement global.
Cependant, on observe des différences structurelles importantes entre les pays en ce qui concerne le mode de financement des films de fiction cinématographiques. Certaines différences sont manifestement liées à la taille du marché.
Les deux différences les plus flagrantes concernent les subventions publiques directes et les préventes. Les données indiquent clairement que le niveau des subventions publiques directes dans le financement du cinéma diminuait proportionnellement à l'augmentation de la taille du marché et vice versa. Alors qu'elles ne représentaient que 20 % du financement global sur les quatre grands marchés de l'échantillon étudié, les subventions publiques représentaient 43 % sur les marchés de taille moyenne et 54 % sur les petits marchés.
En revanche, le poids des préventes (autres qu’aux radiodiffuseurs) parmi les sources de financement diminuait parallèlement à la taille du marché. Les préventes avaient tendance à être plus importantes sur les grands marchés de l’échantillon, où elles représentaient 17 % en 2018, contre 8 % « seulement » sur les marchés de taille moyenne et les petits marchés.

Méthodologie

L'analyse est basée sur un échantillon de données couvrant les plans de financement détaillés de 568 films européens de fiction sortis en salle en 2018 et provenant de 23 pays européens. L'échantillon de données comprend des coproductions 100 % nationales ainsi que des coproductions à majorité européenne. Il couvre un volume de financement cumulé de 1,80 milliard d'euros. On estime que l'échantillon de données couvre 49 % du nombre total de films de fiction européens sortis en 2018.


        

  Regardez nos vidéos