Dernières nouvelles Dernières nouvelles
Actualités Actualités
Retour

Le budget moyen des longs métrages européens en 2018 était de 1,93 million d'euros

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport gratuit sur le financement des films de fiction européens sortis en 2018
Strasbourg, France 18 février 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le budget moyen des longs métrages européens en 2018 était de 1,93 million d'euros

Téléchargez 'Fiction film financing in Europe - 2020 Edition' ici 

Ce nouveau rapport établit que :

  • le budget médian d'un film de fiction européen sorti en salle en 2018 s'élevait à 1,93 million d'euros ;
  • les deux principales sources de financement étaient sans conteste les subventions publiques directes et les investissements des radiodiffuseurs, soit respectivement 26 % et 21 % du financement global ;
  • la part des subventions publiques directes dans le financement du cinéma diminuait proportionnellement à l'augmentation de la taille du marché et du volume du budget.

Établi sur la base de l'analyse du budget réel de 568 films de fiction européens sortis en 2018, ce rapport offre probablement le plus vaste échantillon de données paneuropéennes disponibles à ce jour sur le financement des films de fiction européens. Cette publication est le fruit d'un vaste projet de collaboration entre l'Observatoire européen de l'audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l'Europe à Strasbourg, et l’European Film Agency Research Network (réseau européen de responsables de recherche et de statistiques d'agences nationales et européennes du film - EFARN). Elle a été rédigée par Martin Kanzler, responsable adjoint au département Informations sur les marchés de l'Observatoire.

Ce rapport vise à fournir des données annuelles concrètes sur les modalités de financement des films de fiction européens. Il présente une vue d'ensemble, à l’échelle paneuropéenne, et complète les travaux effectués au niveau national. Il fournit des informations factuelles uniques sur de multiples axes de recherche, depuis la quantification du budget moyen des films de fiction européens en salle jusqu’à l'importance des sources de financement individuelles.

Budgets des fictions distribuées en salles en Europe

L'échantillon de données étudié suggère que le budget moyen d'un film de fiction européen sorti en salle en 2018 représentait 3,16 millions d'euros, alors que le budget médian de l'échantillon s'élevait à 1,93 million d'euros. Cependant, le budget moyen variait largement d'un pays à l'autre. Sans surprise, on notera que le budget moyen était plus élevé sur les grands marchés et plus modeste dans les pays ayant un moindre potentiel de recettes en salle, car l'exploitation sur les marchés nationaux restait essentielle pour la plupart des films. Le budget médian d'un film de fiction européen provenant de France, d'Allemagne, d'Italie ou du Royaume-Uni (les grands marchés inclus dans l'échantillon étudié) s'élevait à 2,8 millions d'euros en 2018, contre 1,7 million d'euros pour les films de fiction produits sur un marché européen de taille moyenne et 1,2 million d'euros pour les films de fiction provenant de petits marchés.

Structures de financement des films de fiction distribués en salle en Europe

En 2018, le financement des films de fiction européens distribués en salle reposait encore essentiellement sur cinq ressources : les subventions publiques directes, les investissements des radiodiffuseurs, les investissements des producteurs, les préventes et les incitations fiscales. Les deux principales sources de financement étaient sans conteste les subventions publiques directes et les investissements des radiodiffuseurs, soit respectivement 26 % et 21 % du financement global.
Cependant, on observe des différences structurelles importantes entre les pays en ce qui concerne le mode de financement des films de fiction cinématographiques. Certaines différences sont manifestement liées à la taille du marché.
Les deux différences les plus flagrantes concernent les subventions publiques directes et les préventes. Les données indiquent clairement que le niveau des subventions publiques directes dans le financement du cinéma diminuait proportionnellement à l'augmentation de la taille du marché et vice versa. Alors qu'elles ne représentaient que 20 % du financement global sur les quatre grands marchés de l'échantillon étudié, les subventions publiques représentaient 43 % sur les marchés de taille moyenne et 54 % sur les petits marchés.
En revanche, le poids des préventes (autres qu’aux radiodiffuseurs) parmi les sources de financement diminuait parallèlement à la taille du marché. Les préventes avaient tendance à être plus importantes sur les grands marchés de l’échantillon, où elles représentaient 17 % en 2018, contre 8 % « seulement » sur les marchés de taille moyenne et les petits marchés.

Méthodologie

L'analyse est basée sur un échantillon de données couvrant les plans de financement détaillés de 568 films européens de fiction sortis en salle en 2018 et provenant de 23 pays européens. L'échantillon de données comprend des coproductions 100 % nationales ainsi que des coproductions à majorité européenne. Il couvre un volume de financement cumulé de 1,80 milliard d'euros. On estime que l'échantillon de données couvre 49 % du nombre total de films de fiction européens sortis en 2018.


Pleins feux sur la nouvelle DSA (Digital Services Act Package) Pleins feux sur la nouvelle DSA (Digital Services Act Package)

En 2019, la Commission européenne a lancé le processus d’adoption d'un paquet législatif complet sur les services
numériques, la « Digital Services Act Package » (DSA). Le 15 décembre 2020, deux nouvelles propositions de règlement visant à moderniser le cadre juridique actuel ont été publiées. Alors que les débats sur ce nouveau cadre législatif en sont à une étape clé, nous organisons une série de webinaires sur certains aspects spécifiques pour lesquels l’articulation entre la DSA et la réglementation existante semble pour le moins complexe ; ces webinaires ont pour objectif de permettre un dialogue structuré entre les parties prenantes, l’équipe de l’Observatoire jouant le rôle de modérateur dans le débat.

 Vous pouvez vous inscrire ici pour y participer.

Une première conférence de présentation a eu lieu le 11 février. Voici la vidéo de cette première conférence :
 « Nouvelle législation sur les services numériques : un changement de paradigme ? »

Voir ci-dessous les thèmes des différents webinaires.

une série de webinaires consacrés à la législation sur les services numériques une série de webinaires consacrés à la législation sur les services numériques
Service en ligne à la une Service en ligne à la une

Annuaire en ligne

La meilleure source de données sur • la télévision • le cinéma • la vidéo • les services audiovisuels à la demande dans 40 pays européens et au Maroc

  • 287 tableaux
  • 40 fiches pays
  • la nouvelle édition 2020/20201 inclut les données sur la période 2015-2019

Abonnez-vous ici.

Répertoire à la une Répertoire à la une

LUMIERE VOD

Cette nouvelle mise à jour du répertoire des films européens LUMIERE VOD fournit des données

  • sur la présence de 41 550 titres de films européens
  • dans 367 catalogues différents de VOD
  • ce qui, fin août 2020, représente 472 180 occurrences de films

Ce répertoire en libre accès est soutenu par le programme « Europe créative » de la Commission européenne.

Suivi de la transposition de la Directive SMAV Suivi de la transposition de la Directive SMAV

Nous suivons l’avancement de la transposition de la Directive Services de médias audiovisuels  dans l’UE

Dernière mise à jour 26/03/2021

Boutique Boutique

Annuaire - Service en ligne 2020/2021

La MEILLEURE SOURCE DE DONNÉES sur • la télévision • le cinéma • la vidéo • les services audiovisuels à la demande dans 40 pays européens et au Maroc

Publié le 17/11/2020

► 287 tableaux représentant plus de 25 000 données
► 40 profils de pays
► Données de 2015 à 2019

Plus

Prix :  à partir de 370 €
(pour plus de détails, voir ici)


Bases de données répertoriant les études et données des agences de films européennes

Notre lettre d'informations mensuelle Notre lettre d'informations mensuelle

Si vous souhaitez rester informés, recevez notre mensuel et notre tour d’horizon sur nos dernières publications en vous inscrivant :

E-mail Alison Hindhaugh

  Tél + 33 (0) 3 90 21 60 10 (direct)

événements événements

Visitez notre page Événements pour plus de détails sur les manifestations de l’Observatoire ainsi que les conférences auxquelles nous participons.

Plus d'infos ici

        

  Regardez nos vidéos