Actualités Actualités
Retour

Les épisodes des séries télévisées européennes représentent 24 % de l’ensemble des épisodes disponibles sur la VOD transactionnelle en Europe

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport gratuit sur l’origine du contenu télévisuel dans les catalogues de VOD en Europe
Strasbourg 10/04/2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les épisodes des séries télévisées européennes représentent 24 % de l’ensemble des épisodes disponibles sur la VOD transactionnelle en Europe

Téléchargez-le ici 

Principales constatations de ce nouveau rapport :

  • Sur la base du nombre d’épisodes, le contenu télévisuel européen représente 24 % de tous les épisodes figurant dans les catalogues de TVOD et 21 % de tous les épisodes figurant dans les catalogues de SVOD.
  • Les épisodes de séries télévisées nationales représentent la majorité des épisodes de séries télévisées européennes sur les services de VOD transactionnelle (TVOD) (63 %). Ils représentent une minorité (19 %) des épisodes européens sur les services de VOD par abonnement (SVOD).
  • Parmi le contenu non européen, le contenu US représente la grande majorité sur la TVOD (92 %) mais une part plus faible sur la SVOD (66 %).

La hausse de la consommation de contenu télévisuel sur les services de VOD a incité l’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, et la DG Connect de la Commission européenne à entreprendre un nouveau rapport qui fera date sur l’origine du contenu télévisuel dans les catalogues de VOD dans l’UE. Ce rapport – The Origin of TV content in VOD catalogues in Europe – a été rédigé par Gilles Fontaine, Christian Grece et Marta Jimenez Pumares, respectivement responsable et analystes au sein du Département Informations sur les marchés de l’Observatoire.

Le rapport couvre 90 catalogues nationaux de VOD correspondant à 23 services/catalogues nationaux de VOD et à 12 services paneuropéens et multi-pays qui totalisent 67 catalogues :

  • services de SVOD avec Amazon dans 2 pays, C More dans 5 pays, Horizon dans 4 territoires, Netflix avec 27 catalogues nationaux et Voyo dans 2 pays ;
  • services de TVOD avec : Apple iTunes dans 3 pays, Chili TV dans 5 pays, Microsoft dans 11 territoires, Rakuten dans 5 pays, SF Anytime avec 3 catalogues, Google Play Series avec un catalogue et Sony Playstation dans un pays.

1. Répartition du contenu télévisuel européen, comparaison entre la TVOD et la SVOD

Sur la base du nombre d’épisodes, le contenu télévisuel européen représente 24 % de tous les épisodes figurant dans les catalogues de TVOD et 21 % de tous les épisodes figurant dans les catalogues de SVOD (Graphique 1)

Graphique 1 – Comparaison de l’origine des épisodes de séries télévisés sur la SVOD et sur la TVOD, en %


Source : Observatoire européen de l’audiovisuel

Les œuvres nationales représentent la majorité des épisodes des séries télévisées européennes sur les services de TVOD (63 %) mais une minorité sur les services de SVOD (19 %). Cela montre la priorité accordée par les services de TVOD aux contenus télévisuels bien connus de leurs clients et ayant par conséquent un fort attrait commercial, c’est-à-dire principalement les contenus nationaux, alors que les services de SVOD, en raison de leur modèle économique, peuvent favoriser la découverte de nouveaux contenus (Graphiques 2 et 3).

Graphique 2 – Origine du contenu européen dans les catalogues de SVOD, en terme de part des épisodes cumulés identifiés, en %


Source : Observatoire européen de l’audiovisuel

Graphique 3 – Origine du contenu européen dans les catalogues de TVOD, en terme de part des épisodes cumulés identifiés, en %


Source : Observatoire européen de l’audiovisuel

Parmi le contenu non européen, le contenu US représente la grande majorité sur la TVOD (92 %) mais une part plus faible sur la SVOD (66 %). La SVOD suit une stratégie à long terme et propose un contenu plus diversifié.

2. Répartition du contenu télévisuel sur Netflix et iTunes

Dans quelle mesure les catalogues nationaux d’un service paneuropéen ou multi-pays sont-ils similaires ? Les catalogues Netflix et Apple iTunes sont relativement homogènes : en moyenne, un titre Netflix TV donné ou un titre Apple iTunes donné est disponible dans la moitié des catalogues, respectivement 27 et 3. Les services paneuropéens de la SVOD contribuent en effet à la circulation des programmes. (Tableau 1)

Tableau 1 - Nombre moyen de catalogues dans lequel un titre est disponible par origine, en unités

Source : Observatoire européen de l’audiovisuel

Mais dans les deux cas, les titres US sont généralement disponibles dans un plus grand nombre de catalogues que le contenu de l’UE 28. Les titres US sont disponibles en moyenne dans 15,3 catalogues Netflix contre 8,3 pour les contenus UE 28 ; et dans 1,6 catalogue contre 1,2 pour le contenu UE pour iTunes. Cette différence peut être attribuée au fait qu’une partie du contenu national inclus dans un catalogue national donné n’est pas nécessairement attrayante pour les autres pays. Ces chiffres montrent encore un niveau significatif de circulation des contenus de l’UE 28 parmi les catalogues Netflix.

3. La composition des catalogues de SVOD paneuropéens et multi-pays

  • Netflix (27 catalogues nationaux) compose un catalogue mondial, avec non seulement du contenu US et européen, mais aussi avec une part remarquablement élevée de contenu provenant d’autres régions du monde. Il peut donc être considéré comme le premier réseau audiovisuel mondial.
  • Horizon (4 catalogues nationaux) est principalement développé pour répondre aux besoins des ensembliers nationaux et repose donc sur une part élevée de contenu national.
  • C More (3 catalogues nationaux) est un service régional ciblant la Scandinavie. Son catalogue cumulé contient 74 % de contenu européen, majoritairement non national. Le contenu provenant d’autres pays scandinaves représente 33 % de ce contenu non national.
  • Les deux catalogues nationaux d’Amazon (Allemagne et Royaume-Uni) inclus dans l’échantillon ont des caractéristiques très spécifiques : les deux services ont été initialement développés sur une base nationale puis acquis par Amazon.

Graphique 4 – Cartographie des catalogues de SVOD par part et origine du contenu européen, en %


Source : Observatoire européen de l’audiovisuel


Conférence à la une Conférence à la une

Le Brexit dans le contexte de l'industrie audiovisuelle et de la réglementation

Cette année (surtout), nous avons analysé la question du BREXIT et ses conséquences possibles pour les industries audiovisuelles européennes, tant d'un point de vue économique que juridique. La conférence s'est tenue à Bruxelles le 27 novembre 2018. Vous trouverez les vidéos et publications de cette conférence ici.

Publication à la une Publication à la une

Plateformes de partage de vidéos – qui établit les règles et comment s’appliquent-elles ?

Le présent IRIS Plus vise à donner un aperçu de l'état actuel de la législation en vigueur à l’échelon européen et national. Il inclut les dernières initiatives réglementaires, les plus récentes évolutions de la jurisprudence des juridictions compétentes et des autres instances, tout en présentant les initiatives d’autorégulation prises par les professionnels du secteur.

Téléchargez-ici