Dernières nouvelles Dernières nouvelles
Retour

Les recettes brutes des salles de l’Union européenne et du Royaume-Uni ont chuté de 70,4 % en 2020

Les recettes brutes des salles de l’Union européenne et du Royaume-Uni ont chuté de 70,4 % en 2020
  • Les recettes brutes des salles de l’UE et du Royaume-Uni (que nous désignerons ci-après l’Europe-28) ont chuté de manière spectaculaire en 2020, passant de 7,2 milliards EUR à 2,1 milliards EUR, soit une baisse de 70,4 % par rapport à 2019.

  • 1917 (GB inc/US), film consacré à la Première guerre mondiale, et Tenet (US/GB) ont dominé les classements dans l’Europe-28, avec respectivement 15,6 millions et 11,6 millions de billets vendus sur l'année civile.

  • La part de marché des films européens est passée de 26,3 % à 39,7 %, du fait que la plupart des superproductions américaines ont retardé leur sortie dans les salles.

  • La production cinématographique de l'UE et du Royaume-Uni a reculé de 30 %, en passant d'un peu plus de 2 000 productions cinématographiques en 2019 à 1 403 films produits.

Les chiffres de ce communiqué de presse sont tirés de l'édition 2021 de FOCUS – Tendances du marché mondial du film, un rapport préparé chaque année pour le Marché du Film. Les journalistes peuvent en obtenir une copie PDF auprès d’Alison.hindhaugh@coe.int. FOCUS est disponible gratuitement pour tous les participants dans le sac virtuel en ligne du Marché du film. Il peut également être acheté après le Marché auprès de la Librairie en ligne du Conseil de l'Europe.  

 

La pandémie de COVID a fait chuter les marchés du cinéma en Europe de plus de 70 % en 2020

 

Les cinémas dans la plupart des pays européens ont été contraints de fermer leurs portes en raison des restrictions imposées en mars 2020 pour lutter contre la pandémie de COVID. Bien que la plupart des cinémas avaient été autorisés à rouvrir à partir de la mi-mai / juin 2020, ils étaient astreints à des mesures particulièrement strictes, parmi lesquelles des jauges de capacité à respecter, et avaient dû fermer à nouveau lors de la deuxième vague à la fin de l'automne. En outre, la plupart des films à succès dont la sortie était prévue en 2020 ont repoussé leur exploitation en salles ou - dans certains cas - ont été directement exploités en VOD premium. Le marché du cinéma s'est par conséquent effondré en 2020, et la fréquentation des salles de cinéma dans l'Union européenne et au Royaume-Uni a chuté de 70,2 %, avec environ 300 millions d’entrées, contre plus d'un milliard en 2019, qui était le niveau le plus élevé depuis 2004. Les recettes brutes des salles de cinéma se sont donc effondrées, en passant de 7,20 milliards EUR à 2,13 milliards EUR (2,4 milliards USD), c’est-à-dire une baisse de 70,4 % par rapport à 2019 ; le prix moyen des billets de cinéma dans l’Union européenne est en revanche resté stable, à 7,1 EUR (8,1 USD).  

Les entrées dans les salles ont connu une chute vertigineuse dans l’ensemble des pays européens, mais on constate un certain nombre de différences dans l'ampleur de cette catastrophe. Les baisses les plus faibles d'une année sur l'autre ont été observées au Danemark (- 44 %), en Estonie (- 51 %), en Finlande (- 54 %) et aux Pays-Bas (- 56 %). En revanche, les entrées ont diminué de plus de 75 % sur six marchés, à savoir Chypre (- 79 %), la Roumanie (- 77 %), la Slovénie (- 76 %), le Portugal (- 76 %), l’Irlande (- 75 %) et le Royaume-Uni (- 75 %). En dehors de l'Union européenne et du Royaume-Uni, les marchés des salles de cinéma ont relativement moins souffert en Norvège (- 57,5 %), en Russie (- 59,5 %) et en Islande (- 59,9 %).

 

1917 et Tenet en tête des classements des entrées dans les salles de l’Europe-28 pour l’année 2020

Alors que les titres américains continuaient de dominer les classements dans l'Union européenne et le Royaume-Uni, en totalisant 17 des 20 meilleurs titres en 2020, il s'agissait presque exclusivement de films sortis soit en 2019, soit au premier trimestre de 2020, c’est-à-dire avant le premier confinement. En réalité, seuls deux films parmi les 20 meilleurs, à savoir Tenet (US/GB) et After We Collided (US), sont sortis plus tard dans l'année. La pénurie de films américains à grand succès sortis dans les salles après le premier confinement n’est pas seule raison pour laquelle les films les plus rentables ont également enregistré un nombre bien moins élevé d’entrées que les années précédentes. Le film sur la Première guerre mondiale, 1917 (EUR inc /US), est devenu le film le plus populaire avec 15,6 millions de billets vendus dans l'Union européenne et au Royaume-Uni. À titre de comparaison, Le Roi Lion (US/GB), qui était en tête des classements en 2019, avait obtenu 51,6 millions d'entrées. En 2019, 18 films ont dépassé les 10 millions d'entrées, alors que seuls trois films sont parvenus à le faire en 2020 ; hormis 1917, il s'agit de Tenet (11,6 millions d’entrées) et Bad Boys for Life (10,5 millions d’entrées). Contrairement aux années précédentes, 2020 a connu un nombre relativement faible de franchises de films : seuls sept titres sur les 20 premiers étant des suites, des préquelles, des versions dérivées ou des nouvelles versions, contre 18 en 2019. En dehors de la production EUR inc 1917 (« EUR inc » désigne les films produits en Europe avec des capitaux américains), la comédie italienne Tolo Tolo a été l’unique film européen à figurer parmi les 20 premiers titres, en totalisant 6,7 millions d'entrées. Parmi les autres films européens à succès, il convient de mentionner la suite de la comédie familiale espagnole Padre no hay más que uno 2 : La llegada de la suegra (1,9 million d’entrées), le thriller érotique polonais 365 dni (365 jours) (1,7 million d’entrées) et la suite de la comédie familiale française Ducobo 3 (1,6 million d’entrées).

Tableau 1 : Recettes brutes des salles, fréquentation et parts de marché des films nationaux dans les pays européens 2019 – 2020 prov

 

Tableau 2 : Classement des 20 films ayant enregistré la plus forte fréquentation dans l’Union européenne et au Royaume-Uni en 2020 prov (1)

 

Tableau 3 : Classement des 20 films européens ayant enregistré la plus forte fréquentation dans l’Union européenne et au Royaume-Uni en 2020 (« EUR inc » inclus) prov (1)

 

La part de marché européenne atteint un niveau record compte tenu de l’absence de sorties dans les salles des productions américaines à grand succès  

L’absence des superproductions américaines en 2020 se ressent nettement dans la répartition des entrées dans l'UE et au Royaume-Uni par pays d’origine. Alors que les entrées de films américains ont chuté d'environ 78 %, les entrées des films européens ont connu une baisse de « seulement » 55 %, tandis que les entrées des films européens produits en Europe avec des capitaux américains (EUR inc) et des films provenant d'autres parties du monde ont diminué de « seulement » 41 %. La part de marché des films européens a ainsi atteint un niveau record de près de 40 % des entrées totales, essentiellement en raison des parts de marché bien souvent exceptionnellement élevées des films nationaux sur les marchés en question. Ce chiffre est à mettre en parallèle avec les 26,3 % d’entrées en 2019. La part de marché américaine est quant à elle passée de 68,2 % à 49,4 %, ce qui représente le niveau le plus bas jamais enregistré dans l'histoire récente. Les films EUR inc ont réalisé 6,0 % (contre 3,0 %) des entrées totales en 2020 et ceux des autres régions du monde 4,9 %, contre 2,5 %.

Au niveau national, les films européens locaux ont atteint des niveaux records sur plusieurs marchés en raison de l'absence de productions américaines à grand succès. Au sein de l'Union européenne et du Royaume-Uni, l'Italie a obtenu la part de marché des films nationaux la plus élevée avec un incroyable 55,6 %, suivie par le Danemark (50,4 %), la République tchèque (48,3 %), le Royaume-Uni (46,5 %), la France (44,9 %), la Finlande (40,8 %) et l'Allemagne (35,1 %). En dehors des pays de l’Union européenne, la Turquie est une nouvelle fois le territoire européen dont la part de marché est la plus élevée, avec 80 %. Les films russes ont eux aussi obtenu une part de marché record de 47,9 %.

 

Tableau 4 : Part de marché dans l’Europe-28 par pays d’origine entre 2016 – 2020 prov
En % de la fréquentation totale. Estimations provisoires.

 

La production cinématographique dans l'Union européenne et au Royaume-Uni a diminué de 30 % en 2020

Après s’être temporairement figée dans toute l'Europe en raison des mesures de confinement prises en mars 2020, la production cinématographique a repris au début de l'été en se conformant à des protocoles sanitaires relativement stricts. Contrairement aux projections en salles, les tournages de films ont été globalement autorisés à se poursuivre tout au long de la deuxième vague en automne et en hiver, souvent à des niveaux équivalents voire supérieurs à ceux d’avant la pandémie. Les productions cinématographiques de l'Union européenne et du Royaume-Uni ne se sont donc pas effondrées de la même manière que le nombre des entrées dans les salles. L'Observatoire a estimé qu'un total de 1403 longs métrages de cinéma ont été produits dans l'UE et le Royaume-Uni en 2020, à savoir une baisse de « seulement » 30 % par rapport au niveau record de 2019 de 2 007 longs métrages.  

Ces tendances sont extrêmement variables d’un pays à l'autre, notamment en raison des différentes méthodologies de comptage des productions : sur les marchés où la production cinématographique est mesurée en fonction du nombre de films effectivement sortis dans les salles, la fermeture des cinémas a eu un impact négatif direct sur les productions cinématographiques, tandis que sur les marchés où cette production est mesurée en termes de films qui bénéficient d’un financement public ou qui sont en cours de certification, la baisse de l'activité de production ne s’observera pas avant plusieurs années. Il reste également à déterminer quel sera, à moyen terme, l’impact sur le secteur de la production cinématographique européenne de cette baisse considérable des recettes des salles de cinéma en 2020 et 2021.   

 

Tableau 5 : Nombre de films de long métrage produits dans l’Union européenne et au Royaume-Uni entre 2016 et 2020 prov
Estimations provisoires.

 

Des informations plus détaillées sur les marchés cinématographiques nationaux en Europe, ainsi que dans le reste du monde, sont publiées dans le rapport FOCUS 2021 Tendances du marché mondial du film, préparé par l'Observatoire européen de l'audiovisuel pour le Marché du film de Cannes.  

 

Remarques à l’intention des rédactions:

  • Les données ont été collectées avec la collaboration de l’EFARN (réseau européen des chercheurs des agences de cinéma).
  • Tous les chiffres indiqués pour 2020 sont provisoires..

 

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, Conseil de l’Europe
Créé en 1992, l’Observatoire européen de l’audiovisuel est un organisme de service public qui a pour mission de proposer des services d’information au secteur audiovisuel en Europe. L’Observatoire est un organisme de service public européen, composé de 41 Etats membres et de l’Union Européenne, représentée par la Commission Européenne. Il exerce son activité dans le cadre juridique du Conseil de l’Europe et travaille en collaboration avec un certain nombre d’organismes partenaires et professionnels du secteur audiovisuel, ainsi qu’avec un réseau de correspondants. Outre ses contributions aux conférences, ses principales activités consistent en la publication d’un annuaire, de rapports et de bulletins d’information, la compilation et la gestion de bases de données et la fourniture d’informations grâce au site internet de l’Observatoire.

 

Classement des entrées des films européens (tableaux 2 et 3)  
Les classements paneuropéens des films présentés dans les tableaux 2 et 3 sont établis à partir des données de tous les pays de l’Union européenne et du Royaume-Uni pour lesquels les résultats étaient enregistrés dans la base de données LUMIERE au 31 mai 2020. Cette base de données sur les entrées des films sortis en Europe, disponible gratuitement en ligne, est le fruit d’une collaboration entre l’Observatoire européen de l’audiovisuel et diverses sources nationales spécialisées, ainsi que le programme MEDIA de l’Union européenne. LUMIERE fournit une analyse pays par pays des entrées pour plus de 71 000 films sortis en Europe depuis 1996. Les données partielles de 33 pays européens pour 2020, ainsi que du marché nord-américain, sont désormais disponibles.

 

Parts de marché (tableau 4)
Les parts de marché indiquées dans ce tableau sont basées sur une analyse des résultats des films sortis dans les États membres de l’Union européenne pour lesquels des données sur les entrées réalisées par chaque film sont mises à la disposition de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Pour établir ces parts de marché, un seul « pays d’origine » doit être attribué à chaque film, attribution qui peut s’avérer difficile dans le cas des coproductions internationales. Dans ce cas, l’Observatoire définit un pays d’origine correspondant à la principale source de financement et/ou au contrôle créatif du projet. Depuis 2005, l’Observatoire a identifié spécifiquement des films qui ont été produits dans un ou plusieurs pays européens (ou ailleurs) avec des capitaux américains, en utilisant la référence « inc » (investissement étranger) dans la colonne du pays d’origine. Il convient toutefois de noter que la disponibilité d’autres informations peut occasionnellement entraîner des changements dans l’attribution du pays d’origine et que l’origine d’un film tel qu’attribué dans la base de données LUMIERE peut ne pas toujours être identique à celle indiquée par les sources nationales.
Les données provisoires des parts de marché dans l’Union européenne en 2020 indiquées dans le tableau 4 se fondent sur les chiffres disponibles des entrées réalisées par chaque film et réunis dans la base de données LUMIERE au 31 mai 2020. À cette date, le taux de couverture de la base de données relative aux entrées dans les 26 pays de l’Union européenne, ainsi qu’au Royaume-Uni, pour lesquels des données sont disponibles était de 96 %. En raison d’un certain nombre de lacunes dans la collecte et la communication des données de divers pays, il est actuellement impossible de parvenir à une couverture à 100 % des entrées.

 

Nombre de longs métrages produits dans l’Union européenne (tableau 5)
L’évaluation du volume total de production de films de long métrage dans l’Union européenne reste complexe, notamment en raison du risque de compter en double les coproductions et des différences des méthodologies nationales de collecte de ces données. Le total pour l’Union européenne comprend les longs métrages destinés à l’exploitation dans les salles, à l’exclusion des coproductions minoritaires et des productions américaines et étrangères au Royaume-Uni. Pour certains pays, il n’existe pas de données distinctes pour les longs métrages de fiction et les longs métrages documentaires.

 

Contacts à l’Observatoire européen de l’audiovisuel:

Alison Hindhaugh (Responsable communication et presse)
alison.hindhaugh@coe.int - tel.: +33 (0) 684352743

 


Actualités Actualités

Découvrez notre nouvelle collection automne/hiver 2021 de rapports gratuits !

Cinéma, télévision, VOD en Europe – quoi de neuf cet automne ?

2 SEPTEMBRE 2021 Strasbourg, France

Notre équipe d'experts et d'analystes annonce une nouvelle liste impressionnante de rapports gratuits à venir sur les secteurs du cinéma, de la télévision et de la vidéo à la demande en Europe.

Read More

L’OBSERVATOIRE EUROPÉEN DE L’AUDIOVISUEL PUBLIE UN NOUVEAU RAPPORT SUR LA PLACE DES FEMMES DANS SIX CATÉGORIES PROFESSIONNELLES DU SECTEUR DE LA FICTION TÉLÉVISÉE EUROPÉENNE

Les femmes restent sous-représentées dans le secteur de la fiction télévisée en Europe

1 septembre 2021 Strasbourg, France

Ce rapport évalue le déséquilibre hommes-femmes dans six catégories professionnelles audiovisuelles du secteur de la fiction télévisée européenne.

Read More

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie son nouveau rapport IRIS Plus

Diversité et inclusion dans le secteur audiovisuel en Europe

08/07/2021 Strasbourg, France

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie son nouveau rapport IRIS Plus

Read More

Pleins feux sur la nouvelle DSA (Digital Services Act Package) Pleins feux sur la nouvelle DSA (Digital Services Act Package)
Service en ligne à la une Service en ligne à la une

Annuaire en ligne

La meilleure source de données sur • la télévision • le cinéma • la vidéo • les services audiovisuels à la demande dans 40 pays européens et au Maroc

  • 287 tableaux
  • 40 fiches pays
  • la nouvelle édition 2020/20201 inclut les données sur la période 2015-2019

Abonnez-vous ici.

Répertoire à la une Répertoire à la une

LUMIERE VOD

Cette nouvelle mise à jour du répertoire des films européens LUMIERE VOD fournit des données

  • sur la présence de 41 550 titres de films européens
  • dans 367 catalogues différents de VOD
  • ce qui, fin août 2020, représente 472 180 occurrences de films

Ce répertoire en libre accès est soutenu par le programme « Europe créative » de la Commission européenne.

Suivi de la transposition de la Directive SMAV Suivi de la transposition de la Directive SMAV

Nous suivons l’avancement de la transposition de la Directive Services de médias audiovisuels  dans l’UE

Dernière mise à jour 25/10/2021

Boutique Boutique

Annuaire - Service en ligne 2020/2021

La MEILLEURE SOURCE DE DONNÉES sur • la télévision • le cinéma • la vidéo • les services audiovisuels à la demande dans 40 pays européens et au Maroc

Publié le 17/11/2020

► 287 tableaux représentant plus de 25 000 données
► 40 profils de pays
► Données de 2015 à 2019

Plus

Prix :  à partir de 370 €
(pour plus de détails, voir ici)


Bases de données répertoriant les études et données des agences de films européennes

Notre lettre d'informations mensuelle Notre lettre d'informations mensuelle

Si vous souhaitez rester informés, recevez notre mensuel et notre tour d’horizon sur nos dernières publications en vous inscrivant :

E-mail Alison Hindhaugh

  Tél + 33 (0) 3 90 21 60 10 (direct)

événements événements

Visitez notre page Événements pour plus de détails sur les manifestations de l’Observatoire ainsi que les conférences auxquelles nous participons.

Plus d'infos ici

           

  Regardez nos vidéos