Actualités

Traditional Broadcasting - is it still relevant? Présentations de notre conférence de Prague en ligne

Les services de médias audiovisuels à la demande sont-ils sur le point de dominer le marché des médias audiovisuels – jusqu’à remettre en question les modèles économiques de la radiodiffusion classique ? Telle est la question que nous nous sommes posées lors de notre conférence qui s'est déroulée le 9 juin à Prague dans le cadre de notre Présidence tchèque. Notre panel d'experts, de représentants des instances de régulation et des télédiffuseurs ainsi que notre public de professionnels tchèques ont examiné les rôles respectifs de la radiodiffusion classique et les nouveaux services à la demande.

Téléchargez les présentations ici:

Maja Cappello & Gilles Fontaine The economic weight of different audiovisual media services and adjusting European legislation
Michael Wagner

The recent developments of the Public Service Model and future of linear services

Emilie Anthonis

The recent developments of the Commercial Model  and future of linear services

Vlasta Roškotová & Vladimír Kroupa Today’s role of television in the Czech Republic
Luboš Kukliš

Regulatory challenges relating to the co-existence of different audiovisual media services

Halina Rostek Regulatory challenges relating to the co-existence of different audiovisual media services

 


16/06/2016 : Communiqué de presse - La moitié des films européens sont distribués en VOD dans l’UE mais les films US dominent toujours l’offre VOD en Europe

L’Observatoire européen de l’audiovisuel vient de publier ses derniers chiffres sur la circulation des films européens dans les salles et sur les services de VOD sous la forme d’un tout nouveau rapport : Comment les films circulent-ils sur les services de VOD et dans les salles de cinéma de l’Union européenne, téléchargeable gratuitement ICI.

Ce rapport examine, par exemple, le nombre de films sortis en salles et distribués en VoD et compare la circulation dans les cinémas à la diffusion en VoD.

Pourcentages de films sortis en salles dans l’UE entre 2005 et 2014 et disponibles en VOD en octobre 2015

Source : base de données LUMIERE et rapport OBS « Origin of films in VOD catalogues in the EU »

Lien vers communiqué de presse ici.

13/06/2016 : Communiqué de presse - Le rapport définitif Mapping the Animation Industry in Europe sera présenté à Annecy

 

  • Quels sont les chiffres clés du secteur de l’animation en Europe ?

 

  • Quelles sont les principales tendances de l’industrie ?

 

  • Quels sont les défis majeurs du secteur européen de l’animation ?

 

 

Pour aider à répondre à ces questions, l’Observatoire européen de l’audiovisuel présentera le rapport définitif de l’étude Mapping the Animation Industry in Europe à l’occasion du Forum européen du film organisé par la Commission européenne qui se tiendra le 15 juin à Annecy, dans le cadre du Festival international du film d’animation d’Annecy.

Ce rapport complète les premiers résultats déjà publiés dans Focus on Animation et correspond à la seconde phase d’un projet d’étude ambitieux consacré au secteur de l’animation – le premier de son type en Europe – réalisé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel à l’initiative de la Commission européenne.

Ce rapport est disponible gratuitement sur le site web de la Commission européenne et peut être téléchargé ICI.

03/06/2016 : Communiqué de presse - Quel avenir pour la réglementation des services de VoD en Europe ?

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport sur la Directive SMAV.

Dans le sillage de la nouvelle proposition de la Commission européenne concernant les services à la demande en Europe, un nouveau rapport – Services à la demande et champ d’application matériel de la Directive SMAV – vient d’être publié. Dans ce rapport de 70 pages, téléchargeable gratuitement ici, l’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, examine le champ d’application de la Directive Services de médias audiovisuels (Directive SMAV – le texte juridique actuellement applicable à la radiodiffusion et à la VoD en Europe) et se penche sur les propositions de modifications de ce texte juridique central présentées le 25 mai 2016 par les Commissaires Ansip et Oettinger.

Ticket to Ride - Qu'est-ce qui fait voyager les films européens ? Présentations et film en ligne !

Cette année, la conférence de l'Observatoire européen de l'audiovisuel a rassemblé plus de 300 professionels du cinéma à Cannes pour se poser la question "Qu'est ce qui fait voyager les films européens ?"

Vous trouverez notre présentation en ligne ici.

Regardez le film de cette conférence ici :


04/05/2016 : Communiqué de presse - Niveau record des recettes brutes des salles dans l’Union européenne en 2015

 

  • Les recettes brutes des salles de l’UE ont atteint le niveau record de 7,3 milliards d’EUR en 2015
  • Star Wars: The Force Awakens et Minions en tête des classements de l’UE
  • La part de marché des films européens recule à 26,1 %
  • Avec plus de 1 600 longs métrages, la production de films dans l’UE a poursuivi sa croissance
  • La pénétration des salles numériques dans l’UE s’est maintenue à 92 %

En 2015, les recettes brutes des salles ont enregistré un nouveau record

En se basant sur les données provisoires, l’Observatoire européen de l’audiovisuel estime que les recettes brutes des salles cumulées dans les 28 États membres de l’UE se sont envolées pour atteindre les 7,3 milliards d’EUR. Il s’agit du niveau le plus élevé – non corrigé des variations de l’inflation – jamais atteint, en hausse de 16 % par rapport à l’année précédente. La croissance des recettes brutes des salles est due à la fois à une augmentation de la fréquentation et à la hausse du prix des billets. Avec 976 millions de billets vendus, la fréquentation a progressé de 7,4 %, soit 67,5 millions de billets de plus qu’en 2014. Il s’agit de la deuxième meilleure année enregistrée dans l’UE au cours de la dernière décennie. Les cinémas de l’UE n’ont vendu plus de billets qu’en 2009, année marquée par Avatar et le facteur nouveauté que représentait la 3D. Le prix moyen du billet en Europe – en euros – est passé de 7 EUR à environ 7,50 EUR. Il convient de noter que, en 2015, les recettes brutes des salles – en devises locales – ont augmenté dans les 26 marchés de l’UE pour lesquels des données provisoires sont disponibles. Il s’agit de la croissance la plus homogène sur l’ensemble des territoires observée ces dix dernières années au moins. La croissance des recettes brutes des salles cumulées dans l’UE a été particulièrement stimulée par les bonnes performances d’une année sur l’autre du Royaume-Uni et de l’Irlande, qui ont enregistré – également grâce à l’appréciation de la livre britannique par rapport à l’euro – une augmentation de près de 400 millions d’EUR (+30 %), ainsi que de l’Allemagne (+187 millions d’EUR, +19 %).

[...]

Tableau 2 : Classement des 20 films ayant enregistré la plus forte fréquentation dans l’Union européenne en 2015 prov (1)

[...]

Version intégrale de ce communiqué de presse en ligne ici.
Version PDF ici.

Des informations détaillées sur les marchés cinématographiques nationaux en Europe ainsi que dans le reste du monde sont publiées dans FOCUS 2016 Tendances du marché mondial du film préparé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour le Marché du film de Cannes.

14/04/2016 : Communiqué de presse - Les exceptions au droit d’auteur en Russie et la doctrine du « fair use » - Nouveau rapport gratuit sur les règles en matière de droit d’auteur dans deux systèmes juridiques différents

Sous quelles conditions a-t-on le droit de copier une oeuvre selon les exceptions au droit d’auteur?

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, vient de publier son dernier rapport IRIS Extra : Les exceptions au droit d’auteur en Russie et la doctrine du « fair use »  Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

Ce nouveau rapport se concentre sur l’approche différente mise en place dans deux pays majeurs et leurs systèmes juridiques nationaux en ce qui concerne les usages autorisés et le droit de citation des œuvres protégées par droit d’auteur. 

05/04/2016 : Communiqué de presse - Le nombre de chaînes de télévision toujours en hausse en Europe, porté par le simulcast en HD

Le nombre de chaînes de télévision établies dans l’UE a augmenté de 49%, passant de 3615 chaînes en 2009 à un total de 5370 en 2015 (en excluant les chaînes et fenêtres locales). C’est au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Italie que le plus grand nombre de chaînes étaient établies en 2015. Ces données sont tirées de la base de données MAVISE de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Vous pouvez consulter cette base de données gratuite des chaînes de télévision et des services de VOD ici.

A propos de l’Annuaire
Au terme de 20 années de publication, l’Annuaire constitue aujourd’hui l’une sources de données les plus précieuses et les plus complètes sur la télévision, l’industrie du film, la vidéo et les services audiovisuels à la demande de plus en plus nombreux en Europe. Il se fonde sur le solide savoir-faire et les capacités d’analyse du département Information sur les marchés et les financements de l’Observatoire européen de l’audiovisuel, nos réseaux et bases de données et une très grande diversité de données et de sources d’information de premier ordre. A compter de 2016, l’Annuaire est intégralement disponible en ligne
ici, afin de simplifier l’accès aux séries de données, aux profils pays et au rapport sur les « Tendances clés ».

 

21/03/2016 : Communiqué de presse - La Russie compte plus de 2 300 chaînes de télévision actives

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport sur l’industrie audiovisuelle russe

  • Fin 2015, le marché russe de la télévision compte plus de 2 300 chaînes de télévision actives : Gazprom-Media, VGTRK et National Media Group sont les principaux holdings de médias.
  • La télévision payante est la pierre angulaire du marché de la télévision russe : en 2014, plus de deux tiers des foyers TV russes ont choisi la télévision payante, le numérique et l’IPTV étant les principaux futurs moteurs de croissance.
  • Une croissance rapide du marché russe de la VOD : plus de 40 services de VOD disponibles fin 2015 et prédominance des modèles économiques basés sur les transactions et sur les abonnements.

Ces constatations sont extraites d’un tout nouveau rapport, FOCUS on the Audiovisual Industry in the Russian Federation (FOCUS sur l’industrie audiovisuelle en Fédération de Russie), qui vient d’être publié par l’Observatoire européen de l’audiovisuel (qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg) et Nevafilm Research. Ce rapport peut être téléchargé gratuitement sur notre site en anglais et en russe.

Ce rapport donne un aperçu de l’industrie audiovisuelle russe en 2014-2015 : il détaille les principales tendances des secteurs de la télévision et des services à la demande et donne des informations détaillées sur les sources de financement de l’industrie ainsi qu’un aperçu du cadre juridique.

02/03/2016 : Communiqué de presse - Ma Smart TV travaille-t-elle pour Big Brother ?

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport juridique IRIS Spécial : Smart TV et protection des données.                      

Achetez-le ici

Samsung a averti les personnes possédant un smart TV de la marque que la reconnaissance vocale du système peut enregistrer et partager leurs conversations privées. Ce « mauvais buzz » survient alors que Bruxelles est sur le point d’adopter un nouveau texte de loi  – le règlement général sur la protection des données (RGPD) – visant à nous protéger contre les usages abusifs de nos données privées et autres  « big data » concernant notre  comportement de consommation collectées par des appareils intelligents tels que les téléviseurs. L’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, suit ces évolutions et vient de publier un tout nouveau rapport IRIS Spécial – Smart TV et protection des données.

Lien vers le communiqué de presse.

26/02/2016 : Proposition de stage "Presse" à l'Observatoire

Nous recherchons un(e) stagiaire pour travailler avec notre Responsable Communication et Presse pendant la période 30 mai - 31 août (négociable)

Les stages à l'Observatoire ne sont pas rémunérés. Ce stage est une période fixe sans possibilité de recrutement direct par la suite. Cependant, elle permet une première expérience de travail au sein des institutions européennes.

Pour plus d'informations cliquez ici.


12/02/2016 : Communiqué de presse - En 2015, la fréquentation des cinémas dans l’Union européenne enregistre sa deuxième meilleure année de la dernière décennie

L’Observatoire européen de l’audiovisuel a publié ses premières estimations sur la fréquentation des cinémas européens en 2015. L’Observatoire estime que les entrées en salles dans l’Union européenne (UE) ont augmenté de 7,6 % à 980 millions de billets vendus, soit 69 millions de plus qu’en 2014. Il s’agit de la deuxième meilleure année enregistrée dans l’UE au cours de la dernière décennie. Les cinémas de l’UE n’ont vendu davantage de billets qu’en 2009, année marquée par Avatar et le facteur nouveauté que représentait la 3D. En tenant compte des territoires hors UE, la fréquentation enregistrée en 2015 est même la plus élevée depuis 2004, avec un record estimé à plus de 1,2 milliard de billets vendus.

Alors qu’habituellement les niveaux de fréquentation progressent sur certains marchés et diminuent sur d’autres, il convient de noter que, en 2015, 25 des 26 territoires de l’UE pour lesquels des données provisoires sont disponibles ont vu la fréquentation de leurs cinémas progresser. Il s’agit de la croissance la plus homogène sur l’ensemble des territoires observée ces dix dernières années. En fait, la France est le seul marché de l’UE à enregistrer un recul de la fréquentation par rapport à ses excellents résultats de 2014.

Du point de vue géographique, la croissance de la fréquentation des cinémas de l’UE a été principalement stimulée par les excellents résultats enregistrés, d’une année sur l’autre, par l’Allemagne (+17,5 millions, +14,4 %) et le Royaume-Uni (+14,4 millions, +9,2 %) suivis par l’Italie (+8,7 millions, +8,9 %), l’Espagne (+7,1 millions, +8,2 %) et la Pologne (+4,2 millions, +10,5 %). En 2015, la Pologne a enregistré la meilleure fréquentation des 25 dernières années, alors que la fréquentation des cinémas en Espagne, malgré une seconde année consécutive de croissance, reste la troisième la plus faible depuis 1994.

En dehors de l’UE, le marché de la Fédération de Russie est resté stable d’une année sur l’autre avec 175,7 millions de billets vendus en 2015 et confirme sa position de deuxième plus grand marché européen en matière de fréquentation. La Turquie, sixième plus grand marché cinématographique européen, a vu son impressionnante progression des dernières années marquer une pose avec un recul de 1,5 % de la fréquentation (60,5 millions de billets vendus).

Fréquentation des salles de cinéma dans l'Union européenne 2006-2015 provisoire
En millions, estimation ; calculs réalisés sur une base proforma des 28 pays membres de l'UE.

Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

Suite de ce communiqué ici.

14/01/2016 : Communiqué de presse - Le respect du droit d’auteur en ligne : politiques et mécanismes

 

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport IRIS Plus !

Game of Thrones vient officiellement de devenir l’émission de télévision la plus piratée sur internet pour la quatrième année consécutive. Les 14,4 millions de téléchargements via BitTorrent de la finale de la saison 2015 placent la série en haut de la liste des émissions piratées. Juste après cette annonce, l’Observatoire européen de l’audiovisuel publie son dernier rapport gratuit IRIS PlusLe repect du droit d’auteur en ligne : politiques et mécanismes. L’Observatoire propose un examen arrivant à point nommé des mesures relatives au droit d’auteur qui permettent à l’Europe de protéger son contenu audiovisuel en ligne. Ce nouveau rapport fournit des données contextuelles indispensables pour comprendre la portée de l’annonce de l’année dernière. Rédigé par Maja Cappello, Sophie Valais, Christian Grece et Francisco Cabrera, ce rapport peut être téléchargé gratuitement ici.

08/01/2016 : Communiqué de presse - La République tchèque prend la présidence de l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour 2016

Susanne Nikoltchev et Lenka Holubova Mikolasova

Susanne Nikoltchev et Lenka Holubova Mikolasova

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, le centre d’information sur les industries audiovisuelles du Conseil de l’Europe, a désormais une nouvelle présidence pour 2016. La République tchèque succède au Monténégro qui a assumé la présidence de l’Observatoire, basé à Strasbourg, en 2015.

La République tchèque est représentée au sein du Conseil exécutif de l’Observatoire par Lenka Holubova Mikolasova, du service Média et Audiovisuel du Ministère tchèque de la Culture. Lenka Holubova Mikolasova a noté que la République tchèque prend la présidence de l’Observatoire pour la première fois alors que l’industrie cinématographique tchèque peut obtenir une aide significative en matière de changements systématiques affectant l’administration des programmes d’aide et d’incitation. Elle a déclaré en conclusion que « 2016 sera une année clé pour le cinéma tchèque » et a promis une présidence « active et dynamique » de l’Observatoire. Une conférence audiovisuelle ouverte au grand public, dont le thème sera annoncé début 2016, sera organisée sous la présidence tchèque cet été à Prague.