Ticket to Ride - What makes European Films travel? Présentations en ligne !

Cette année, la conférence de l'Observatoire européen de l'audiovisuel a rassemblé plus de 300 professionels du cinéma à Cannes pour se poser la question "Qu'est ce qui fait voyager les films européens ?"

Vous trouverez notre présentations en ligne ici.


04/05/2016 : Communiqué de presse - Niveau record des recettes brutes des salles dans l’Union européenne en 2015

 

  • Les recettes brutes des salles de l’UE ont atteint le niveau record de 7,3 milliards d’EUR en 2015
  • Star Wars: The Force Awakens et Minions en tête des classements de l’UE
  • La part de marché des films européens recule à 26,1 %
  • Avec plus de 1 600 longs métrages, la production de films dans l’UE a poursuivi sa croissance
  • La pénétration des salles numériques dans l’UE s’est maintenue à 92 %

En 2015, les recettes brutes des salles ont enregistré un nouveau record

En se basant sur les données provisoires, l’Observatoire européen de l’audiovisuel estime que les recettes brutes des salles cumulées dans les 28 États membres de l’UE se sont envolées pour atteindre les 7,3 milliards d’EUR. Il s’agit du niveau le plus élevé – non corrigé des variations de l’inflation – jamais atteint, en hausse de 16 % par rapport à l’année précédente. La croissance des recettes brutes des salles est due à la fois à une augmentation de la fréquentation et à la hausse du prix des billets. Avec 976 millions de billets vendus, la fréquentation a progressé de 7,4 %, soit 67,5 millions de billets de plus qu’en 2014. Il s’agit de la deuxième meilleure année enregistrée dans l’UE au cours de la dernière décennie. Les cinémas de l’UE n’ont vendu plus de billets qu’en 2009, année marquée par Avatar et le facteur nouveauté que représentait la 3D. Le prix moyen du billet en Europe – en euros – est passé de 7 EUR à environ 7,50 EUR. Il convient de noter que, en 2015, les recettes brutes des salles – en devises locales – ont augmenté dans les 26 marchés de l’UE pour lesquels des données provisoires sont disponibles. Il s’agit de la croissance la plus homogène sur l’ensemble des territoires observée ces dix dernières années au moins. La croissance des recettes brutes des salles cumulées dans l’UE a été particulièrement stimulée par les bonnes performances d’une année sur l’autre du Royaume-Uni et de l’Irlande, qui ont enregistré – également grâce à l’appréciation de la livre britannique par rapport à l’euro – une augmentation de près de 400 millions d’EUR (+30 %), ainsi que de l’Allemagne (+187 millions d’EUR, +19 %).

[...]

Tableau 2 : Classement des 20 films ayant enregistré la plus forte fréquentation dans l’Union européenne en 2015 prov (1)

[...]

Version intégrale de ce communiqué de presse en ligne ici.
Version PDF ici.

Des informations détaillées sur les marchés cinématographiques nationaux en Europe ainsi que dans le reste du monde sont publiées dans FOCUS 2016 Tendances du marché mondial du film préparé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour le Marché du film de Cannes.

14/04/2016 : Communiqué de presse - Les exceptions au droit d’auteur en Russie et la doctrine du « fair use » - Nouveau rapport gratuit sur les règles en matière de droit d’auteur dans deux systèmes juridiques différents

Sous quelles conditions a-t-on le droit de copier une oeuvre selon les exceptions au droit d’auteur?

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, vient de publier son dernier rapport IRIS Extra : Les exceptions au droit d’auteur en Russie et la doctrine du « fair use »  Vous pouvez le télécharger gratuitement ici.

Ce nouveau rapport se concentre sur l’approche différente mise en place dans deux pays majeurs et leurs systèmes juridiques nationaux en ce qui concerne les usages autorisés et le droit de citation des œuvres protégées par droit d’auteur. 

11/04/2016 : Communiqué de presse - Ticket to Ride! Qu’est-ce qui fait voyager les films européens ?

L’Observatoire européen de l’audiovisuel annonce sa conférence de Cannes !

L’Observatoire européen de l’audiovisuel consacre sa conférence de Cannes à l’exportation des films européens. Le titre de la conférence est Ticket to Ride! Qu’est-ce qui fait voyager les films européens ? Pour assister à cet événement vous devrez traverser la route - comme nos Fab Four de l’Observatoire - pour vous rendre au cinéma Olympia, 7 rue d’Antibes, Cannes. Rendez-vous le samedi 14 mai pour assister à notre conférence de 9h30 à 11h30 ! Programme à télécharger ici.

 

Nos experts se pencheront sur trois aspects de l’exportation des films européens : l’importance des films européens en dehors de leurs marchés nationaux, ce qui fait voyager les films européens à succès et comment les plateformes numériques ouvrent des possibilités d’exportation. Cette année, figureront parmi les intervenants Stefano Massenzi, Head of Acquisitions and Business Affairs chez Lucky Red (producteur associé de 'This must be the place', 'Le ruban blanc' et 'Funny Games'), Daniela Elstner, Présidente de l’ADEF - Association des Exportateurs de Films, et Ed Guiney de la société irlandaise Element Pictures (producteur du film oscarisé 'Room', 'The Lobster' et 'Frank'). L’équipe de l’Observatoire, constituée de Maja Cappello, Responsable du Département Informations juridiques et de Martin Kanzler, Analyste cinéma, présentera des données et des analyses sur l’industrie cinématographique européenne. Le maître de cérémonie sera Michael Gubbins de SampoMedia.

Pour recevoir une invitation : cannes@coe.int

05/04/2016 : Communiqué de presse - Le nombre de chaînes de télévision toujours en hausse en Europe, porté par le simulcast en HD

Le nombre de chaînes de télévision établies dans l’UE a augmenté de 49%, passant de 3615 chaînes en 2009 à un total de 5370 en 2015 (en excluant les chaînes et fenêtres locales). C’est au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Italie que le plus grand nombre de chaînes étaient établies en 2015. Ces données sont tirées de la base de données MAVISE de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Vous pouvez consulter cette base de données gratuite des chaînes de télévision et des services de VOD ici.

A propos de l’Annuaire
Au terme de 20 années de publication, l’Annuaire constitue aujourd’hui l’une sources de données les plus précieuses et les plus complètes sur la télévision, l’industrie du film, la vidéo et les services audiovisuels à la demande de plus en plus nombreux en Europe. Il se fonde sur le solide savoir-faire et les capacités d’analyse du département Information sur les marchés et les financements de l’Observatoire européen de l’audiovisuel, nos réseaux et bases de données et une très grande diversité de données et de sources d’information de premier ordre. A compter de 2016, l’Annuaire est intégralement disponible en ligne
ici, afin de simplifier l’accès aux séries de données, aux profils pays et au rapport sur les « Tendances clés ».

 

21/03/2016 : Communiqué de presse - La Russie compte plus de 2 300 chaînes de télévision actives

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport sur l’industrie audiovisuelle russe

  • Fin 2015, le marché russe de la télévision compte plus de 2 300 chaînes de télévision actives : Gazprom-Media, VGTRK et National Media Group sont les principaux holdings de médias.
  • La télévision payante est la pierre angulaire du marché de la télévision russe : en 2014, plus de deux tiers des foyers TV russes ont choisi la télévision payante, le numérique et l’IPTV étant les principaux futurs moteurs de croissance.
  • Une croissance rapide du marché russe de la VOD : plus de 40 services de VOD disponibles fin 2015 et prédominance des modèles économiques basés sur les transactions et sur les abonnements.

Ces constatations sont extraites d’un tout nouveau rapport, FOCUS on the Audiovisual Industry in the Russian Federation (FOCUS sur l’industrie audiovisuelle en Fédération de Russie), qui vient d’être publié par l’Observatoire européen de l’audiovisuel (qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg) et Nevafilm Research. Ce rapport peut être téléchargé gratuitement sur notre site en anglais et en russe.

Ce rapport donne un aperçu de l’industrie audiovisuelle russe en 2014-2015 : il détaille les principales tendances des secteurs de la télévision et des services à la demande et donne des informations détaillées sur les sources de financement de l’industrie ainsi qu’un aperçu du cadre juridique.

02/03/2016 : Communiqué de presse - Ma Smart TV travaille-t-elle pour Big Brother ?

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport juridique IRIS Spécial : Smart TV et protection des données.                      

Achetez-le ici

Samsung a averti les personnes possédant un smart TV de la marque que la reconnaissance vocale du système peut enregistrer et partager leurs conversations privées. Ce « mauvais buzz » survient alors que Bruxelles est sur le point d’adopter un nouveau texte de loi  – le règlement général sur la protection des données (RGPD) – visant à nous protéger contre les usages abusifs de nos données privées et autres  « big data » concernant notre  comportement de consommation collectées par des appareils intelligents tels que les téléviseurs. L’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, suit ces évolutions et vient de publier un tout nouveau rapport IRIS Spécial – Smart TV et protection des données.

Lien vers le communiqué de presse.

26/02/2016 : Proposition de stage "Presse" à l'Observatoire

Nous recherchons un(e) stagiaire pour travailler avec notre Responsable Communication et Presse pendant la période 30 mai - 31 août (négociable)

Les stages à l'Observatoire ne sont pas rémunérés. Ce stage est une période fixe sans possibilité de recrutement direct par la suite. Cependant, elle permet une première expérience de travail au sein des institutions européennes.

Pour plus d'informations cliquez ici.


12/02/2016 : Communiqué de presse - En 2015, la fréquentation des cinémas dans l’Union européenne enregistre sa deuxième meilleure année de la dernière décennie

L’Observatoire européen de l’audiovisuel a publié ses premières estimations sur la fréquentation des cinémas européens en 2015. L’Observatoire estime que les entrées en salles dans l’Union européenne (UE) ont augmenté de 7,6 % à 980 millions de billets vendus, soit 69 millions de plus qu’en 2014. Il s’agit de la deuxième meilleure année enregistrée dans l’UE au cours de la dernière décennie. Les cinémas de l’UE n’ont vendu davantage de billets qu’en 2009, année marquée par Avatar et le facteur nouveauté que représentait la 3D. En tenant compte des territoires hors UE, la fréquentation enregistrée en 2015 est même la plus élevée depuis 2004, avec un record estimé à plus de 1,2 milliard de billets vendus.

Alors qu’habituellement les niveaux de fréquentation progressent sur certains marchés et diminuent sur d’autres, il convient de noter que, en 2015, 25 des 26 territoires de l’UE pour lesquels des données provisoires sont disponibles ont vu la fréquentation de leurs cinémas progresser. Il s’agit de la croissance la plus homogène sur l’ensemble des territoires observée ces dix dernières années. En fait, la France est le seul marché de l’UE à enregistrer un recul de la fréquentation par rapport à ses excellents résultats de 2014.

Du point de vue géographique, la croissance de la fréquentation des cinémas de l’UE a été principalement stimulée par les excellents résultats enregistrés, d’une année sur l’autre, par l’Allemagne (+17,5 millions, +14,4 %) et le Royaume-Uni (+14,4 millions, +9,2 %) suivis par l’Italie (+8,7 millions, +8,9 %), l’Espagne (+7,1 millions, +8,2 %) et la Pologne (+4,2 millions, +10,5 %). En 2015, la Pologne a enregistré la meilleure fréquentation des 25 dernières années, alors que la fréquentation des cinémas en Espagne, malgré une seconde année consécutive de croissance, reste la troisième la plus faible depuis 1994.

En dehors de l’UE, le marché de la Fédération de Russie est resté stable d’une année sur l’autre avec 175,7 millions de billets vendus en 2015 et confirme sa position de deuxième plus grand marché européen en matière de fréquentation. La Turquie, sixième plus grand marché cinématographique européen, a vu son impressionnante progression des dernières années marquer une pose avec un recul de 1,5 % de la fréquentation (60,5 millions de billets vendus).

Fréquentation des salles de cinéma dans l'Union européenne 2006-2015 provisoire
En millions, estimation ; calculs réalisés sur une base proforma des 28 pays membres de l'UE.

Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

Suite de ce communiqué ici.

14/01/2016 : Communiqué de presse - Le respect du droit d’auteur en ligne : politiques et mécanismes

 

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport IRIS Plus !

Game of Thrones vient officiellement de devenir l’émission de télévision la plus piratée sur internet pour la quatrième année consécutive. Les 14,4 millions de téléchargements via BitTorrent de la finale de la saison 2015 placent la série en haut de la liste des émissions piratées. Juste après cette annonce, l’Observatoire européen de l’audiovisuel publie son dernier rapport gratuit IRIS PlusLe repect du droit d’auteur en ligne : politiques et mécanismes. L’Observatoire propose un examen arrivant à point nommé des mesures relatives au droit d’auteur qui permettent à l’Europe de protéger son contenu audiovisuel en ligne. Ce nouveau rapport fournit des données contextuelles indispensables pour comprendre la portée de l’annonce de l’année dernière. Rédigé par Maja Cappello, Sophie Valais, Christian Grece et Francisco Cabrera, ce rapport peut être téléchargé gratuitement ici.

08/01/2016 : Communiqué de presse - La République tchèque prend la présidence de l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour 2016

Susanne Nikoltchev et Lenka Holubova Mikolasova

Susanne Nikoltchev et Lenka Holubova Mikolasova

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, le centre d’information sur les industries audiovisuelles du Conseil de l’Europe, a désormais une nouvelle présidence pour 2016. La République tchèque succède au Monténégro qui a assumé la présidence de l’Observatoire, basé à Strasbourg, en 2015.

La République tchèque est représentée au sein du Conseil exécutif de l’Observatoire par Lenka Holubova Mikolasova, du service Média et Audiovisuel du Ministère tchèque de la Culture. Lenka Holubova Mikolasova a noté que la République tchèque prend la présidence de l’Observatoire pour la première fois alors que l’industrie cinématographique tchèque peut obtenir une aide significative en matière de changements systématiques affectant l’administration des programmes d’aide et d’incitation. Elle a déclaré en conclusion que « 2016 sera une année clé pour le cinéma tchèque » et a promis une présidence « active et dynamique » de l’Observatoire. Une conférence audiovisuelle ouverte au grand public, dont le thème sera annoncé début 2016, sera organisée sous la présidence tchèque cet été à Prague.

16/12/2015 : Communiqué de presse - Lucy de Luc Besson est le film européen qui a eu le plus de succès à l’export ces dernières années

L’Observatoire publie un nouveau rapport sur le marché des salles hors Europe pour les films européens

Lucy (FR), le thriller futuriste tourné en anglais par Luc Besson, est incontestablement le film européen qui a connu le plus grand succès : avec 31,9 millions de billets vendus hors Europe en 2014, il représente à lui seul 38 % du total des entrées réalisées par les films européens dans les 12 marchés non européens couverts par le rapport. Il s’agit du plus grand nombre d’entrées en salles et de la plus grande part de marché enregistrés par un film européen ces cinq dernières années.

C’est l’une des constatations du dernier rapport de l’Observatoire européen de l’audiovisuel sur le marché cinématographique : Le marché des salles hors Europe pour les films européens. Ce tout nouveau rapport présente une analyse de haut niveau de la performance des films européens sur le marché des salles hors Europe en 2014.

Il est estimé que les films européens ont généré 18 % de leurs entrées « mondiales » hors Europe en 2014

Au total, 82 millions de billets ont été vendus hors Europe pour les films européens. Soit environ 18 % de la fréquentation « mondiale » estimée pour les films européens, ce qui montre que l’exploitation en salles hors Europe contribue à une part importante du volume global du marché des salles pour les films européens.

Entrées en salles des films européens hors Europe 2010-2014 (en millions, estimation)

Source : Observatoire européen de l’audiovisuel / LUMIERE, Rentrak

Ce rapport peut être acheté dans notre boutique en ligne ici.

12/11/2015 : Communiqué de presse - L’Observatoire européen de l’audiovisuel lance son Service en ligne de l’Annuaire !

Les 12 premiers acteurs européens de l’audiovisuel réalisent 62 % du chiffre d’affaires des marchés européens

Douze entreprises européennes figurent dans le classement 2014 des 50 principaux groupes audiovisuels mondiaux. Cinq d’entre elles sont des radiodiffuseurs de service public (ARD, BBC, France Télévisions, RAI et ZDF). Même si les premières entreprises européennes ne réalisent qu’une fraction limitée de leurs recettes hors Europe, leur chiffre d’affaires cumulé (environ 62 %) représente déjà une part croissante du marché européen, le reste revenant aux acteurs basés aux Etats-Unis et aux groupes européens plus petits.

Ces données viennent d’être publiées dans le nouveau Service en ligne de l’Annuaire tout juste lancé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel. L’Annuaire, la publication phare de l’Observatoire, est désormais disponible sous la forme d’un service numérique en ligne, entièrement consultable.

Il est possible d’effectuer des recherches par sujet, pays ou thème. L’analyse de marché est disponible au format PDF et les ensembles de données peuvent être téléchargés sous la forme de fichiers Excel.

Nos informations sont classées dans trois sections :

  • Ensembles de données paneuropéennes
  • Profils de pays
  • Tendances clés

Le Service en ligne de l’Annuaire couvre 40 pays européens : tous les pays membres de l’UE plus l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, l’Islande, le Liechtenstein, le Maroc, le Monténégro, la Norvège, la Russie, la Suisse, « l’ex-République yougoslave de Macédoine » et la Turquie.

Découvrez ici cette nouvelle source incontournable d’informations comparatives sur les marchés de la télévision, du cinéma, de la vidéo et des services à la demande.

 

29/10/2015 : Communiqué de presse - L'Observatoire européen de l'audiovisuel lance sa base de données gratuite AVMSDatabase !

Quelle est la différence entre la publicité télévisée pour l'alcool en Grèce et en Suède ? Qu'est-ce que les différents pays de l'UE considèrent comme de la pornographie à l'écran et à quel moment se situe leurs plages de diffusion restreinte ? De quelle durée est la couverture gratuite du football dans les actualités télévisées ?

Toutes les réponses se trouvent dans notre AVMSDatabase (accès gratuit ici). Cette nouvelle base de données indique de façon très précise comment chaque pays de l'UE a transposé les dispositions de la Directive SMAV (texte juridique principal concernant les services de médias audiovisuels en Europe) dans la législation nationale. En quelques clics, l'AVMSDatabase permet de trouver :

  • comment un article particulier de la directive est appliqué dans un pays spécifique ;
  • comment les pays A, B et C ont mis en œuvre un article précis (approche comparative) ;
  • comment certains articles de la directive ont été transposés dans les pays A, B et C (recherche multidimensionnelle).

Essayez cette nouvelle base de données !

13/10/2015 : Communiqué de presse - Question : Quel est le point commun entre Caroline de Monaco, Linford Christie et Gerhard Schröder ?

Réponse : Leurs noms figurent tous dans la jurisprudence européenne clé concernant la liberté d'expression journalistique et les médias.

Toutes ces affaires majeures concernant les médias sont regroupées dans IRIS Thèmes - la liberté d'expression, les médias et les journalistes - téléchargeable gratuitement ici. Ce recueil de 400 pages publié par l'Observatoire européen de l'audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l'Europe à Strasbourg, offre un aperçu inédit de 240 décisions judiciaires phares en lien avec l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme garantissant la liberté d'expression et d'information. Le recueil fournit des liens vers le texte intégral de chaque décision.

Cette publication a été rédigée par Dirk Voorhoof (Université de Gand, Université de Copenhague) et éditée par Tarlach McGonagle de l'Institut du droit de l'information de l'Université d'Amsterdam(IViR).

Dans une période où il est beaucoup question de lanceurs d'alerte, d'incitation à la haine, de protection des données, de "buzz" positif ou négatif, cette nouvelle publication fournit une analyse de fond essentielle de la législation européenne qui nous donne le droit de parler ... ou pas...