Actualités

25/01/2016 : Proposition de stage à l'Observatoire

L'Observatoire européen de l'audiovisuel est à la recherche d'un/une stagiaire pour le Département Informations sur les marchés et financements.

Pour de plus amples informations, cliquez ici.


14/01/2016 : Communiqué de presse - Le respect du droit d’auteur en ligne : politiques et mécanismes

 

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport IRIS Plus !

Game of Thrones vient officiellement de devenir l’émission de télévision la plus piratée sur internet pour la quatrième année consécutive. Les 14,4 millions de téléchargements via BitTorrent de la finale de la saison 2015 placent la série en haut de la liste des émissions piratées. Juste après cette annonce, l’Observatoire européen de l’audiovisuel publie son dernier rapport gratuit IRIS PlusLe repect du droit d’auteur en ligne : politiques et mécanismes. L’Observatoire propose un examen arrivant à point nommé des mesures relatives au droit d’auteur qui permettent à l’Europe de protéger son contenu audiovisuel en ligne. Ce nouveau rapport fournit des données contextuelles indispensables pour comprendre la portée de l’annonce de l’année dernière. Rédigé par Maja Cappello, Sophie Valais, Christian Grece et Francisco Cabrera, ce rapport peut être téléchargé gratuitement ici.

08/01/2016 : Communiqué de presse - La République tchèque prend la présidence de l’Observatoire européen de l’audiovisuel pour 2016

Susanne Nikoltchev et Lenka Holubova Mikolasova

Susanne Nikoltchev et Lenka Holubova Mikolasova

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, le centre d’information sur les industries audiovisuelles du Conseil de l’Europe, a désormais une nouvelle présidence pour 2016. La République tchèque succède au Monténégro qui a assumé la présidence de l’Observatoire, basé à Strasbourg, en 2015.

La République tchèque est représentée au sein du Conseil exécutif de l’Observatoire par Lenka Holubova Mikolasova, du service Média et Audiovisuel du Ministère tchèque de la Culture. Lenka Holubova Mikolasova a noté que la République tchèque prend la présidence de l’Observatoire pour la première fois alors que l’industrie cinématographique tchèque peut obtenir une aide significative en matière de changements systématiques affectant l’administration des programmes d’aide et d’incitation. Elle a déclaré en conclusion que « 2016 sera une année clé pour le cinéma tchèque » et a promis une présidence « active et dynamique » de l’Observatoire. Une conférence audiovisuelle ouverte au grand public, dont le thème sera annoncé début 2016, sera organisée sous la présidence tchèque cet été à Prague.

16/12/2015 : Communiqué de presse - Lucy de Luc Besson est le film européen qui a eu le plus de succès à l’export ces dernières années

L’Observatoire publie un nouveau rapport sur le marché des salles hors Europe pour les films européens

Lucy (FR), le thriller futuriste tourné en anglais par Luc Besson, est incontestablement le film européen qui a connu le plus grand succès : avec 31,9 millions de billets vendus hors Europe en 2014, il représente à lui seul 38 % du total des entrées réalisées par les films européens dans les 12 marchés non européens couverts par le rapport. Il s’agit du plus grand nombre d’entrées en salles et de la plus grande part de marché enregistrés par un film européen ces cinq dernières années.

C’est l’une des constatations du dernier rapport de l’Observatoire européen de l’audiovisuel sur le marché cinématographique : Le marché des salles hors Europe pour les films européens. Ce tout nouveau rapport présente une analyse de haut niveau de la performance des films européens sur le marché des salles hors Europe en 2014.

Il est estimé que les films européens ont généré 18 % de leurs entrées « mondiales » hors Europe en 2014

Au total, 82 millions de billets ont été vendus hors Europe pour les films européens. Soit environ 18 % de la fréquentation « mondiale » estimée pour les films européens, ce qui montre que l’exploitation en salles hors Europe contribue à une part importante du volume global du marché des salles pour les films européens.

Entrées en salles des films européens hors Europe 2010-2014 (en millions, estimation)

Source : Observatoire européen de l’audiovisuel / LUMIERE, Rentrak

Ce rapport peut être acheté dans notre boutique en ligne ici.

12/11/2015 : Communiqué de presse - L’Observatoire européen de l’audiovisuel lance son Service en ligne de l’Annuaire !

Les 12 premiers acteurs européens de l’audiovisuel réalisent 62 % du chiffre d’affaires des marchés européens

Douze entreprises européennes figurent dans le classement 2014 des 50 principaux groupes audiovisuels mondiaux. Cinq d’entre elles sont des radiodiffuseurs de service public (ARD, BBC, France Télévisions, RAI et ZDF). Même si les premières entreprises européennes ne réalisent qu’une fraction limitée de leurs recettes hors Europe, leur chiffre d’affaires cumulé (environ 62 %) représente déjà une part croissante du marché européen, le reste revenant aux acteurs basés aux Etats-Unis et aux groupes européens plus petits.

Ces données viennent d’être publiées dans le nouveau Service en ligne de l’Annuaire tout juste lancé par l’Observatoire européen de l’audiovisuel. L’Annuaire, la publication phare de l’Observatoire, est désormais disponible sous la forme d’un service numérique en ligne, entièrement consultable.

Il est possible d’effectuer des recherches par sujet, pays ou thème. L’analyse de marché est disponible au format PDF et les ensembles de données peuvent être téléchargés sous la forme de fichiers Excel.

Nos informations sont classées dans trois sections :

  • Ensembles de données paneuropéennes
  • Profils de pays
  • Tendances clés

Le Service en ligne de l’Annuaire couvre 40 pays européens : tous les pays membres de l’UE plus l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, l’Islande, le Liechtenstein, le Maroc, le Monténégro, la Norvège, la Russie, la Suisse, « l’ex-République yougoslave de Macédoine » et la Turquie.

Découvrez ici cette nouvelle source incontournable d’informations comparatives sur les marchés de la télévision, du cinéma, de la vidéo et des services à la demande.

 

29/10/2015 : Communiqué de presse - L'Observatoire européen de l'audiovisuel lance sa base de données gratuite AVMSDatabase !

Quelle est la différence entre la publicité télévisée pour l'alcool en Grèce et en Suède ? Qu'est-ce que les différents pays de l'UE considèrent comme de la pornographie à l'écran et à quel moment se situe leurs plages de diffusion restreinte ? De quelle durée est la couverture gratuite du football dans les actualités télévisées ?

Toutes les réponses se trouvent dans notre AVMSDatabase (accès gratuit ici). Cette nouvelle base de données indique de façon très précise comment chaque pays de l'UE a transposé les dispositions de la Directive SMAV (texte juridique principal concernant les services de médias audiovisuels en Europe) dans la législation nationale. En quelques clics, l'AVMSDatabase permet de trouver :

  • comment un article particulier de la directive est appliqué dans un pays spécifique ;
  • comment les pays A, B et C ont mis en œuvre un article précis (approche comparative) ;
  • comment certains articles de la directive ont été transposés dans les pays A, B et C (recherche multidimensionnelle).

Essayez cette nouvelle base de données !

13/10/2015 : Communiqué de presse - Question : Quel est le point commun entre Caroline de Monaco, Linford Christie et Gerhard Schröder ?

Réponse : Leurs noms figurent tous dans la jurisprudence européenne clé concernant la liberté d'expression journalistique et les médias.

Toutes ces affaires majeures concernant les médias sont regroupées dans IRIS Thèmes - la liberté d'expression, les médias et les journalistes - téléchargeable gratuitement ici. Ce recueil de 400 pages publié par l'Observatoire européen de l'audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l'Europe à Strasbourg, offre un aperçu inédit de 240 décisions judiciaires phares en lien avec l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme garantissant la liberté d'expression et d'information. Le recueil fournit des liens vers le texte intégral de chaque décision.

Cette publication a été rédigée par Dirk Voorhoof (Université de Gand, Université de Copenhague) et éditée par Tarlach McGonagle de l'Institut du droit de l'information de l'Université d'Amsterdam(IViR).

Dans une période où il est beaucoup question de lanceurs d'alerte, d'incitation à la haine, de protection des données, de "buzz" positif ou négatif, cette nouvelle publication fournit une analyse de fond essentielle de la législation européenne qui nous donne le droit de parler ... ou pas...

21/09/2015 : Communiqué de presse - Activités en ligne des médias de service public : mission et financement - L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport IRIS Spécial

La chaîne ITV a récemment annoncé son intention de s’opposer aux projets du gouvernement britannique, qui souhaite étendre la redevance audiovisuelle aux services de rattrapage des radiodiffuseurs de service public. Les résidents du Royaume-Uni devront ainsi payer la redevance pour profiter des services de catch-up proposés par ITV, Channel 4 ou Channel Five même s’ils ne consomment pas de contenus de la BBC, qui est bien sûr financée par cette même redevance. La définition des services en ligne pouvant bénéficier de financements publics en vertu de leur mission de service public est l’une des questions les plus difficiles qui se posent actuellement aux gouvernements de l’Union. L’Observatoire européen de l’audiovisuel vient de publier un rapport important offrant une précieuse vue d’ensemble des activités en ligne des médias de service public, de leur mission et de leur financement.

Ce nouvel IRIS Spécial a été élaboré par l’Institut du droit européen des médias, basé à Sarrebruck, et réunit des contributions de différents auteurs.

Une analyse incontournable des défis que rencontrent les médias de service public dans le développement de nouveaux services en ligne

Cette nouvelle publication peut être achetée dans notre boutique en ligne ici.
 

14/09/2015 : Communiqué de presse - La territorialité et son impact sur le financement des œuvres audiovisuelles

- L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport IRIS Plus              

Téléchargement gratuit ici.

Ce nouveau rapport de l’Observatoire s’intéresse à la territorialité et à ses effets sur le financement de la production et de la distribution des films et des programmes de télévision en Europe. La territorialité du droit d’auteur, incontestablement l’un des sujets juridiques les plus sensibles du moment, engendre un important battage médiatique en Europe alors que le marché unique numérique, initiative controversée de l’UE, vise à libérer les obstacles à la consommation de contenu. Dans ce rapport, l’Observatoire étudie les questions de territorialité entourant la révision de la Directive Services de médias audiovisuels. La structure juridique actuelle de l’UE, qui permet aux majors internationales de s’installer où elles le souhaitent, en respectant la législation nationale du pays d’établissement au titre du principe du pays d’origine, et de distribuer leur contenu sur une base paneuropéenne, est remise en question. Rédigé par les experts et les analystes de l’Observatoire, Maja Cappello, Francisco Cabrera-Blázquez, Sophie Valais et Christian Grece, ce nouveau rapport s’impose comme une lecture indispensable de la rentrée...

17/06/2015 : Focus on Animation - Nouveau rapport gratuitement téléchargeable !

L’Observatoire européen de l’audiovisuel a présenté les premiers résultats de son étude Mapping of the Animation Industry in Europe, financée par Europe créative, au cours de l’atelier MIFA du 17 juin 2015, co-organisé par l’Observatoire et la Commission européenne. Le rapport "Focus on Animation" créé pendant cette première phase du projet est maintenant gratuitement téléchargeable sur le site de la Commission européenne ICI.

Lien vers le communiqué de presse ICI.