Presse

Nos communiqués de presse sont destinés aux journalistes européens et internationaux. Ces communiqués de presse publiés régulièrement rendent compte de faits, de chiffres et d'analyses de nos dernières publications ou conférences.


Nos communiqués de presse sont disponibles en anglais, français et allemand. Nous proposons également gratuitement des copies de nos publications aux journalistes qui citent notre travail dans leurs articles ou rendent compte de nos publications.

Nos experts et analystes sont régulièrement sollicités pour répondre aux questions des journalistes et participer à des émissions de radio et de télévision. Nous sommes très heureux de nous prêter à cet exercice lorsque la production de nos publications nous le permet.

Si vous souhaitez rejoindre notre réseau unique de journalistes assurant la couverture du secteur audiovisuel ou tout simplement recevoir nos communiqués de presse pour votre information, veuillez adresser un courrier électronique à la Responsable Presse de l'Observatoire (voir les détails sur la droite). Nous serons heureux de répondre à vos demandes d'information.

Pour récupérer un communiqué de presse qui date d'avant 2017, veuillez contacter alison.hindhaugh@coe.int

Derniers communiqués de presse

Retour Le budget moyen d’un film de fiction européen sorti en salle en 2019 est de 2,07 millions d'euros

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport gratuit sur le financement des films de fiction européens
Le budget moyen d’un film de fiction européen sorti en salle en 2019 est de 2,07 millions d'euros

Télécharger "Fiction film financing in Europe: A sample analysis of films released in 2019" ici

Ce nouveau rapport établit que :

  • le budget moyen d’un film de fiction européen sorti en salle en 2019 est de 2,07 millions d’euros ;
  • la principale source de financement provient sans conteste des subventions publiques directes, à concurrence de 28 %, suivies par les investissements des producteurs et des radiodiffuseurs qui, conjointement, représentent 18 % du financement global ;
  • la part des subventions publiques directes dans le financement du cinéma diminue proportionnellement à l'augmentation de la taille du marché et du volume du budget.

Établi sur la base de l'analyse du budget réel de 651 films de fiction européens sortis en 2019, ce rapport offre probablement le plus vaste échantillon de données paneuropéennes disponibles à ce jour sur le financement des films de fiction européens. Cette publication est le fruit d'un vaste projet de collaboration entre l'Observatoire européen de l'audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l'Europe à Strasbourg, et l’European Film Agency Research Network (réseau européen de responsables de recherche et de statistiques d'agences nationales et européennes du film - EFARN). Elle a été rédigée par Martin Kanzler, responsable adjoint au département Informations sur les marchés de l'Observatoire.

Ce rapport vise à fournir des données concrètes sur les modalités de financement des films de fiction européens. Il présente une vue d’ensemble, à l’échelle paneuropéenne, et complète les travaux effectués au niveau national. Il fournit des informations factuelles uniques sur de multiples axes de recherche, depuis la quantification du budget moyen des films de fiction européens en salle jusqu’à l'importance des sources de financement individuelles.

Budgets des fictions distribuées en salles en Europe

L’échantillon de données étudié [voir ci-dessous les notes sur la méthodologie] suggère que le budget moyen d’un film de fiction européen sorti en salle en 2019 représente 3,14 millions d’euros, alors que le budget médian de l’échantillon s’élève à 2,07 millions d'euros. Cependant, le budget moyen varie largement d'un pays à l'autre. Sans surprise, on notera que le budget moyen est plus élevé sur les grands marchés et plus modeste dans les pays ayant un moindre potentiel de recettes en salle, car l'exploitation sur les marchés nationaux reste essentielle pour la plupart des films. Le budget médian d’un film de fiction européen provenant de France, d’Allemagne, d’Italie, de Pologne ou du Royaume-Uni (les grands marchés inclus dans l'échantillon étudié) s'élève à 3,1 millions d'euros en 2019, contre 1,6 million d'euros pour les films de fiction produits sur les marchés européens de taille moyenne et 1,1 million d'euros pour les films de fiction provenant de petits marchés.

Structures de financement des films de fiction distribués en salle en Europe

Source : Observatoire européen de l’audiovisuel

En 2019, le financement des films de fiction européens distribués en salle repose essentiellement sur cinq ressources : les subventions publiques directes, les investissements des radiodiffuseurs, les investissements des producteurs, les préventes et les incitations fiscales. La principale source de financement provient sans conteste des subventions publiques directes, à concurrence de 28 % du financement global. Viennent ensuite les investissements des producteurs (hors radiodiffuseurs) et les contributions des radiodiffuseurs qui, conjointement, représentent 18 % du financement global, devançant légèrement les préventes (hors droits de diffusion) et les incitations à la production, soit respectivement 16 % et 14 %.

Cependant, on observe des différences structurelles importantes entre les pays en ce qui concerne le mode de financement des films de fiction cinématographiques. Certaines différences sont manifestement liées à la taille du marché.

Les deux différences les plus flagrantes concernent les subventions publiques directes et les préventes. Les données indiquent clairement que le niveau des subventions publiques directes dans le financement du cinéma diminue proportionnellement à l'augmentation de la taille du marché et vice versa. Alors qu’elles ne constituent que 21 % du financement global sur les cinq grands marchés de l’échantillon étudié, les subventions publiques représentent 41 % sur les marchés de taille moyenne et 63 % sur les petits marchés.

En revanche, le poids des préventes (autres qu’aux radiodiffuseurs) parmi les sources de financement diminue parallèlement à la taille du marché. Les préventes ont tendance à être plus importantes sur les grands marchés de l’échantillon, où elles représentent 19 % en 2019, contre 9 % « seulement » sur les marchés de taille moyenne et 4 % sur les petits marchés.

Méthodologie

L'analyse est basée sur un échantillon de données couvrant les plans de financement détaillés de 576 films européens de fiction sortis en salle en 2019 et provenant de 25 pays européens. L'échantillon de données comprend des coproductions 100 % nationales ainsi que des coproductions à majorité européenne. Il couvre un volume de financement cumulé de 2,04 milliard d'euros. On estime que l'échantillon de données couvre 56 % du nombre total de films de fiction européens sortis en 2019.

Strasbourg 15 mars 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
Films de nos dernières conférences

Creators in Europe’s Screen Sectors – Sketching Present and Future Challenges - 7 June 2022

The European cinema sector - diverging paths? - 20 May 2023

FOCUS 2022: Key Trends in the Film Sector