Presse

Nos communiqués de presse sont destinés aux journalistes européens et internationaux. Ces communiqués de presse publiés régulièrement rendent compte de faits, de chiffres et d'analyses de nos dernières publications ou conférences.


Nos communiqués de presse sont disponibles en anglais, français et allemand. Nous proposons également gratuitement des copies de nos publications aux journalistes qui citent notre travail dans leurs articles ou rendent compte de nos publications.

Nos experts et analystes sont régulièrement sollicités pour répondre aux questions des journalistes et participer à des émissions de radio et de télévision. Nous sommes très heureux de nous prêter à cet exercice lorsque la production de nos publications nous le permet.

Si vous souhaitez rejoindre notre réseau unique de journalistes assurant la couverture du secteur audiovisuel ou tout simplement recevoir nos communiqués de presse pour votre information, veuillez adresser un courrier électronique à la Responsable Presse de l'Observatoire (voir les détails sur la droite). Nous serons heureux de répondre à vos demandes d'information.

Pour récupérer un communiqué de presse qui date d'avant 2017, veuillez contacter alison.hindhaugh@coe.int

Derniers communiqués de presse

Retour La fréquentation des salles de cinéma de l’UE a augmenté de 5,5 % en 2019 pour atteindre son meilleur résultat depuis 2004

La fréquentation des salles de cinéma de l’UE a augmenté de 5,5 % en 2019 pour atteindre son meilleur résultat depuis 2004

A l’occasion du 70e Festival international du film de Berlin, l’Observatoire européen de l’audiovisuel publie ses premières estimations sur la fréquentation des salles de cinéma en Europe en 2019. Après deux années de hausse, l’Observatoire estime que la fréquentation totale dans l’Union européenne a augmenté de 5,5 % dépassant ainsi la barre du milliard d’entrées. Cela représente 45,3 millions d’entrées en salles de plus qu’en 2018. Il s’agit du meilleur résultat enregistré dans l’UE depuis 2004. Si l’on tient compte des territoires non-UE, la fréquentation en Europe a également progressé, passant de 1,25 milliard en 2018 à 1,31 milliard de billets vendus, un record pour au moins les deux dernières décennies.

Fréquentation des salles de cinéma dans l’Union européenne 2010-2019 provisoire

En millions, estimation ; calculs réalisés sur une base proforma des 28 États membres de l’UE

Source : Observatoire européen de l’audiovisuel

Contrairement à 2017 et à 2018, l’augmentation de la fréquentation des cinémas a été relativement homogène en 2019 : elle a augmenté dans 19 et diminué dans seulement cinq des 25 marchés de l’UE pour lesquels des données provisoires sont disponibles, tout en restant relativement stable dans un pays. Sur le plan géographique, la croissance enregistrée en 2019 a été principalement stimulée par la forte reprise, d’une année sur l’autre, en Allemagne (+13,3 millions, +12,6 %), en Italie (+13,1 millions, +14,2 %), en France (+12,1 millions, +6,0 %) – sa deuxième meilleure année depuis 1966, et en Espagne (+4,7 millions, +4,7 %). Parmi les cinq principaux marchés de l’UE, seul le Royaume-Uni a vu la fréquentation des salles diminuer par rapport à 2018 (-9,0 millions, -2,2 %), avec un total de 176,1 millions de billets vendus. Toutefois, il s’agit toujours du deuxième niveau de fréquentation le plus élevé au Royaume-Uni depuis les années 1970, après le record historique de 2018. Les entrées ont également atteint des niveaux record en Pologne (+0,9 million, +1,5 %), aux Pays-Bas (+2,3 millions, +6,4 %), en République tchèque (+2,0 millions, +12,1 %) et en Roumanie (+1,0 million, +7,1 %).
Hors UE, le marché russe a de nouveau franchi le seuil des 200 millions, enregistrant un total de 219,4 millions d’entrées en 2019 (+9,5 % par rapport à l’année précédente). Cela établit un nouveau record dans l’histoire récente et confirme la position de la Russie en tant que premier marché du cinéma européen pour ce qui est des entrées, devant la France. En revanche, la Turquie a enregistré une baisse de sa fréquentation, qui est passée de 70,4 millions d’entrées en 2018 à 59,4 millions en 2019.
Il est trop tôt pour analyser la fréquentation dans l’UE par origine des films, mais les premiers chiffres disponibles semblent indiquer que l’augmentation de la fréquentation est principalement tirée par la hausse enregistrée d’une année sur l’autre des entrées réalisées par les films US. Contrairement aux années précédentes, 2019 a vu la sortie de plusieurs films à très gros succès, chacun générant plus de 30 millions d’entrées en salles dans l’UE. Parmi les films les mieux classés dans l’UE en 2019 figurent The Lion King (US), Avengers: Endgame (US), Frozen 2 (US) et Joker (US / CA).
Par rapport à 2018, la part de marché des films nationaux a augmenté dans 11 et diminué dans 13 des 24 marchés de l’UE pour lesquels des données 2019 sont disponibles. Au Royaume-Uni, la part de marché des productions qualifiées de britanniques (y compris les films à capitaux américains réalisés au Royaume-Uni) a atteint 48,4 %. Il s’agit de la part de marché des films nationaux la plus élevée parmi les marchés de l’UE, bien que les productions indépendantes britanniques ne représentent que 14,6 % du marché. La France arrive en deuxième position avec une part de marché des films nationaux de 35,0 %, devant la Pologne (28,2 %). Parmi les autres marchés de l’UE enregistrant une part de marché des films nationaux élevée figurent la République tchèque (26,5 %), le Danemark (26,0 %), l’Estonie (23,0 %), l’Italie (21,6 %) et la Lettonie (20,2 %). Hors UE, la Turquie confirme sa position de premier pays européen en termes de part de marché des films nationaux, les films turcs représentant 56,9 % des entrées en Turquie en 2019.

Cinéma dans les pays européens : chiffres clés 2018-2019 chiffres provisoires

1) Basée sur les entrées en salles, excepté pour ES, GB, PL et IE pour lesquels elle est basée sur les recettes brutes des salles. Tient compte des coproductions minoritaires, excepté pour CH et SE.

2) Part de marché des films nationaux qualifiés de britanniques basée sur les recettes brutes des salles. Tient compte des coproductions minoritaires et des films à capitaux américains.

Source: Observatoire européen de l'audiovisuel

Remarques :

  • Les données ont été collectées avec la collaboration de l’EFARN (réseau européen des chercheurs des agences de cinéma).
  • Les données relatives aux marchés de l’UE incluent le RoyaumeUni.
  • Tous les chiffres indiqués pour 2019 sont provisoires.

Nos prochaines données sur le cinéma seront publiées avant le Festival international du film de Cannes.

Pour figurer sur notre liste « presse », envoyez un courriel à : alison.hindhaugh@coe.int

Strasbourg, France 25/02/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
Films de nos dernières conférences

Creators in Europe’s Screen Sectors – Sketching Present and Future Challenges - 7 June 2022

The European cinema sector - diverging paths? - 20 May 2023

FOCUS 2022: Key Trends in the Film Sector