Presse

Nos communiqués de presse sont destinés aux journalistes européens et internationaux. Ces communiqués de presse publiés régulièrement rendent compte de faits, de chiffres et d'analyses de nos dernières publications ou conférences.


Nos communiqués de presse sont disponibles en anglais, français et allemand. Nous proposons également gratuitement des copies de nos publications aux journalistes qui citent notre travail dans leurs articles ou rendent compte de nos publications.

Nos experts et analystes sont régulièrement sollicités pour répondre aux questions des journalistes et participer à des émissions de radio et de télévision. Nous sommes très heureux de nous prêter à cet exercice lorsque la production de nos publications nous le permet.

Si vous souhaitez rejoindre notre réseau unique de journalistes assurant la couverture du secteur audiovisuel ou tout simplement recevoir nos communiqués de presse pour votre information, veuillez adresser un courrier électronique à la Responsable Presse de l'Observatoire (voir les détails sur la droite). Nous serons heureux de répondre à vos demandes d'information.

Pour récupérer un communiqué de presse qui date d'avant 2017, veuillez contacter alison.hindhaugh@coe.int

Derniers communiqués de presse

Retour Les entrées en salle des films européens non nationaux ont diminué de 8 % en Europe, mais augmenté de 36 % aux États-Unis

L’Observatoire européen de l’audiovisuel publie un nouveau rapport gratuit sur le volume d’exportation des films sortis en salle en 2019
Les entrées en salle des films européens non nationaux ont diminué de 8 % en Europe, mais augmenté de 36 % aux États-Unis

Téléchargez « The Circulation of European Films in non-national markets – Key figures 2019 » ici

  • En 2019, les entrées des films européens non nationaux ont diminué de 8 % en Europe, mais augmenté sur les marchés hors d’Europe.
  • La hausse du nombre d’entrées des films européens à l’exportation est due à la forte progression des entrées des films européens aux États-Unis, qui ont confirmé leur position de premier marché d’exportation pour les films européens.
  • L’Allemagne et la France ont été les principaux marchés d’exportation des films européens en Europe avec respectivement 12,2 millions et 11,6 millions d’entrées générées par les films européens non nationaux.
  • En 2019, les films britanniques ont dominé les exportations de films européens avec 13 % des exportations de films européens sortis en salles et 44 % du total des entrées non nationales des films européens au niveau mondial.

L’Observatoire européen de l’audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l’Europe à Strasbourg, vient de publier une édition actualisée de son rapport « The Circulation of European Films in non-national markets – Key figures 2019 ». Cette étude - dont l’auteur est Patrizia Simone, analyste Cinéma au Département Informations sur les marchés de l’Observatoire - examine le volume et le nombre d’entrées des films européens sur les marchés non nationaux, autrement dit les exportations de films sortis en salles. L’échantillon de l’étude comprend 48 marchés, dont 34 territoires européens et 14 territoires non européens. L’analyse repose sur des données de 2019 et est complétée par une série de données quinquennales couvrant la période de 2015 à 2019.

Note : Dans ce rapport, le terme "européen" fait référence aux 47 États membres du Conseil de l'Europe.

Le nombre de films européens à l’exportation a continué à augmenter en 2019

Il est estimé qu’un total de 3 954 films européens est sorti en salles en 2019 sur au moins un marché non national au niveau mondial. Il s’agit du plus grand nombre de films européens non nationaux sortis en salles des cinq dernières années et cela représente environ 51 % du nombre total de films européens suivis qui sont sortis en salles au niveau mondial.

Les entrées des films européens à l’exportation ont diminué sur les marchés européens mais augmenté hors d’Europe

Les films européens à l’exportation ont cumulativement vendu environ 180 millions d’entrées sur les marchés non nationaux en 2019, soit 41 % des entrées totales réalisées au niveau mondial par les films européens. Ces niveaux sont conformes à ceux observés en 2018, mais nettement inférieurs aux valeurs enregistrées en 2015 et 2017.
Sur ces 180 millions d’entrées totales réalisées par les films européens à l’exportation, 86 millions ont été générés sur les marchés non nationaux en Europe, soit une baisse de 8 % par rapport aux 94 millions de 2018, ce qui représente leur plus bas niveau en cinq ans. En revanche, hors d’Europe, les films européens à l’exportation ont vendu un total de 94 millions de billets en 2019 (8 millions de plus qu’en 2018), soit 52 % des entrées totales à l’exportation de l’année.

Les États-Unis ont été le premier marché d’exportation des films européens en 2019

Les entrées à l’exportation ayant diminué dans la plupart des territoires non nationaux en 2019, la croissance par rapport à l’année précédente peut être attribuée à la hausse des ventes de billets pour les films européens aux États-Unis. Avec un total de 36,1 millions de billets vendus pour des films européens (+36 % et +11,1 millions par rapport à 2018), les États-Unis ont confirmé leur position de principal marché d’exportation pour les films européens, générant pas moins de 20 % des entrées totales à l’exportation de l’année. À titre de comparaison, 20,4 millions d’entrées ont été enregistrées en Chine (11 %), où les ventes de billets pour les films européens ont été inférieures à la moyenne sur cinq ans. Loin derrière, l’Allemagne occupe la troisième place avec 7 % (12,2 millions), devant la France (11,6 millions) et le Mexique (11,5 millions).

Les films britanniques ont dominé les exportations de films européens en 2019

Les films français et britanniques ont représenté cumulativement 37 % des films d’exportation et 62 % des entrées totales des films européens à l’exportation en 2019. Les films britanniques se sont taillé la part du lion puisqu’ils réalisent à eux seuls 44 % du total des entrées non nationales des films européens au niveau mondial, alors qu’ils ne représentent que 13 % des exportations de films européens sortis en salles en 2019. En revanche, les films français à l’exportation (24 % des films à l’exportation sortis en salles) ne représentent que 18 % des entrées mondiales non nationales réalisées par les films européens.

Strasbourg, France 25 mars 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
Films de nos dernières conférences

Creators in Europe’s Screen Sectors – Sketching Present and Future Challenges - 7 June 2022

The European cinema sector - diverging paths? - 20 May 2023

FOCUS 2022: Key Trends in the Film Sector