Actualités Actualités
Retour

Les films européens représentent 20 % des catalogues VOD par abonnement et 85 % des films européens disponibles sur SVOD sont non nationaux

L'Observatoire européen de l'audiovisuel publie un nouveau rapport gratuit sur l'origine des films dans les catalogues de VOD
Strasbourg 30/08/2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les films européens représentent 20 % des catalogues VOD par abonnement et 85 % des films européens disponibles sur SVOD sont non nationaux

Télécharger le rapport

Ce nouveau rapport fait le constat suivant :

  • Sur le marché des services payants à la demande (TVOD), le catalogue iTunes compte en moyenne 24 % de films européens, dont seulement 4 % de productions purement nationales. En comparaison, la part des films UE dans les catalogues Microsoft est en moyenne de 17 %, dont 35% de films nationaux;
  • Concernant la VOD par abonnement (SVOD), les films UE représentent 20 % des catalogues SVOD. Parmi les films UE, les films nationaux ne représentent que 15 %, contre 85 % de films UE non nationaux;
  • Au niveau des services paneuropéens, les catalogues disponibles dans les cinq plus grands pays européens (DE, ES, FR, GB, IT) comptent une part plus élevée de films nationaux.

L'Observatoire européen de l'audiovisuel, qui fait partie du Conseil de l'Europe à Strasbourg, vient de publier ce nouveau rapport qui donne un précieux aperçu de la composition des catalogues de VOD dans l'UE. Au total, le rapport de cette année couvre 74 catalogues de TVOD et SVOD, en mettant l'accent sur les services paneuropéens et multi-pays pour les catalogues de TVOD :

  • quatre services de TVOD paneuropéens et multi-pays représentant 47 catalogues différents (Apple iTunes dans 25 pays, Chili TV dans cinq pays, Film & TV series de Microsoft dans 12 pays et Rakuten dans cinq pays);
  • neuf services de SVOD représentant 37 catalogues différents (Netflix dans 27 pays, C More dans trois pays, Canal Play en France, Flimmit SVOD en Autriche, HBO en Bulgarie, Horizon Go en République tchèque, Sky Now au Royaume-Uni, Timvision en Italie et Horizon/UPC Prime en Pologne).

1. Vidéo à la demande transactionnelle (TVOD)

Figure 1 : Part des films nationaux, non nationaux UE28 et autres films européens dans les quatre services de TVOD

La part des films UE proposés par les quatre services de TVOD analysés varie entre 17 % (Microsoft) et 30 % (Chili TV). Chaque service offre une proportion différente de films UE nationaux et non nationaux (voir figure 1).

  •  
  • Chili TV et Rakuten TV présentent des caractéristiques similaires en ce qui concerne la part des films UE (respectivement 30 % et 29 %) ainsi que celle des films nationaux parmi les films UE (respectivement 45 % et 48 %);
  • Le catalogue iTunes compte en moyenne une part plus faible de films européens (24 %), dont seulement 4 % sont des films nationaux;
  • La part des films UE dans les catalogues de Microsoft est en moyenne de 17 %, dont 35 % de films nationaux;
  • Le pourcentage de films nationaux parmi les films UE indique que Chili TV et Rakuten ont tendance à adapter leur offre cinématographique à chaque marché national. Cela révèle également qu'un service couvrant de nombreux pays, tel qu'iTunes, peut atteindre une certaine part de films UE en incluant les films d'un pays de l'UE donné dans plusieurs catalogues, ce qui augmente le taux de circulation des films UE non nationaux.

2. Vidéo à la demande par abonnement

Figure 2 : Part des films nationaux, non nationaux UE28 et autres films européens dans les neuf services de SVOD

La part moyenne des films UE dans les catalogues de SVOD s’établit à 20 %. Sur l'ensemble de l'offre de l’UE, les films nationaux ne représentent que 15 % et les films UE non nationaux 85 %. Mais la structure de chaque catalogue diffère considérablement.

  •  
  • La part des films UE représente 15 % pour Sky Now et 17 % pour Netflix, mais 53 % pour C More, 48 % pour Canal Play ou 84 % pour Flimmit;
  • Concernant le poids des films nationaux dans les films UE, il est de 12 % pour Netflix, 30 % pour C More, 67 % pour Canal Play et 59 % pour Flimmit.

3. Les services de TVOD paneuropéens et multi-pays

En toute logique, les catalogues disponibles dans les cinq plus grands pays européens (DE, ES, FR, GB, IT) proposent une part plus élevée de films nationaux, ce qui montre que les pays dotés d’une industrie cinématographique bien développée ont davantage recours aux productions nationales, alors que les petits pays comptent davantage sur les importations pour leur consommation de films UE28.

Figure 3 : Circulation moyenne de titres de films dans les catalogues nationaux par région d'origine

  •  
  • Les titres de films UE28 sont les moins diffusés dans les catalogues des quatre fournisseurs de TVOD : 3,7 catalogues nationaux pour les titres EU28 chez iTunes (sur un total de 25 catalogues), 1,7 chez Microsoft (12 catalogues), 1,8 chez Rakuten TV (cinq catalogues) et 1,3 chez Chili TV (cinq catalogues) (figure 3).
  • Les films américains circulent mieux : 6,7 catalogues chez iTunes, 2,7 chez Microsoft, 2,6 chez Rakuten TV et 2,1 chez Chili TV (figure 3).

4. Le service paneuropéen de SVOD de Netflix :

Figure 4: Netflix – Share of EU Non-national by country, in %

Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

En moyenne, le pourcentage de films nationaux sur l'ensemble des films UE montre qu'un service couvrant un grand nombre de pays, comme Netflix, peut atteindre une certaine part de films européens en incluant les films d'un pays de l'UE donné dans plusieurs catalogues - ce qui augmente de facto le taux de circulation des films UE non nationaux (figure 4).

Figure 5 : Netflix – part des films nationaux par pays, en %

Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

En toute logique, les catalogues Netflix disponibles dans les cinq plus grands pays européens (DE, ES, FR, GB, IT) proposent une part plus élevée de films nationaux, ce qui montre que les pays dotés d’une industrie cinématographique bien développée ont davantage recours aux productions nationales, alors que les petits pays comptent davantage sur les importations pour leur consommation de films UE28, à l'exception notable du Danemark et des Pays-Bas (figure 5).

Figure 6 : Part des coproductions UE non nationales sur l'ensemble des services de SVOD, en %

Source : Observatoire européen de l'audiovisuel

Les films UE non nationaux disponibles dans les catalogues SVOD sont souvent des coproductions. Alors que les coproductions représentent 22 % de la production cinématographique européenne, elles représentent entre 24 % (Flimmit) et 53 % (Horizon - UPC Prime) de tous les films européens disponibles (figure 6). )

 


Conférence à la une Conférence à la une

TÉLÉVISION PAYANTE ET « CORD-CUTTING » EN RUSSIE

  • Quelles sont les dernières tendances sur le marché de la télévision russe ?

    Combien de services de télévision payante sont disponibles ?

    Comment sont-ils affectés par l’effet "cord-cutting" qui consiste à délaisser la télévision payante pour s'abonner à des services OTT comme Netflix ?

Rejoignez-nous à Moscou le mardi 29 octobre 2019 pour cette conférence publique gratuite.

Plus d'informations et inscription gratuite ici.

Base de donnéees à la une Base de donnéees à la une

MAVISE - Base de données sur la télévision et la VOD en Europe

MAVISE, notre base de données en libre accès, fournit des informations sur les chaînes de télévision, les services à la demande et les autorisations d’usage de fréquence dans 41 pays européens ainsi qu’au Maroc. Elle vous permet de :
trouver le pays de délivrance et les propriétaires des services audiovisuels disponibles en Europe, créer des listes de services en Europe générées à partir de vos critères, explorer les registres européens d’autorisation d’usage de fréquence et télécharger le résultat de vos recherches.

Pour y accéder, cliquez ici.

Publication à la une Publication à la une

Cartographie des critères de soutien public au cinéma et à l'audiovisuel dans l'UE

Ce rapport recense plus de 800 dispositifs de soutien proposés par les fonds publics pour le cinéma et l'audiovisuel tant nationaux/fédéraux que régionaux dans l'UE. Il fournit une vue d'ensemble des critères de financement des films en Europe aujourd'hui. Ainsi, l’analyse couvre le financement de la pré-production, de la production, de la distribution et de la promotion des films cinématographiques, téléfilms, séries et autres contenus audiovisuels.

Téléchargez le rapport ici

Base de données en ligne Base de données en ligne


 

Etudes et données des agences de films européennes
 

Boutique Boutique

Focus 2019 - Tendances du marché mondial du film

Version électronique : 33 €

Commandez ici

événements événements

Visitez notre page Événements pour plus de détails sur les manifestations de l’Observatoire ainsi que les conférences auxquelles nous participons.

Plus d'infos ici

Notre lettre d’informations mensuelle Notre lettre d’informations mensuelle

Si vous souhaitez rester informés, recevez notre mensuel et notre tour d’horizon sur nos dernières publications en vous inscrivant :

E-mail Alison Hindhaugh

  Tél + 33 (0) 3 90 21 60 10 (direct)

        

  Regardez nos vidéos